1. Le hasard fait si bien les choses... Partie 4


    datte: 05/02/2018, Catégories: Première fois, Auteur: Pyjamanoir, Source: xHamster

    Corentin est venu s’assoir avec moi pour reprendre un café. Il sort de la douche et porte une grande serviette de bain rouge autour des hanches. Serviette qui ne cache pas son érection. Un peu trop petit pour toi le peignoir de Marie mais c’est très excitant de voir tes cuisses découvertes. Je te regardais en préparant le café et je bande depuis un petit moment. Et tu plais énormément à Marie également. C’est parfait. Mais ne devais-tu pas rester nue comme elle te l’a demandé ? Je réponds que j’ai un peu froid mais que si je dois rester nue je le ferai. Corentin me dit de garder mon peignoir et se lève. Il revient vite avec un léger pantalon de pyjama et un petit haut blancs et me dit que le chauffage qu’il vient de remettre en marche fera vite son office. Mais avant de t’habiller tu me suces… J’ai trop envie de ta bouche… Corentin a un sexe imposant. Peut-être aussi imposant que celui de mon mari. Je ne pourrais dire lequel est les plus gros des deux. Il faudrait que je les ai ensembles sous les yeux pour pouvoir comparer et cette idée me fait mouiller. Je n’ai jamais vu d’autres queues qui dépassent de mes deux mains serrées autour d’elles, hormis les leurs. Et même si d’autres beaucoup plus petits m’ont convenu, Patrick et Corentin sont des amants parfaits et savent se servir de leurs gros membres. Je n’arrive pas à le prendre entièrement en bouche et je branle des deux mains tout en le gardant entre mes lèvres. Il est assis et moi à genoux entre ses jambes. Le bruit ...
    d’une porte qui se referme me fait tressaillir mais la main de Corentin sur ma nuque pèse pour que je le garde dans ma bouche. Des doigts de son autre main, il a réussi à saisir mes pointes de seins et les pince en les étirant. Je ne l’ai pas vue mais cela ne peut être que Marie qui est rentrée. Elle est venue nous rejoindre et se tient debout derrière moi. Une main défait le nœud de la ceinture du peignoir et une autre le relève sur mon dos, me mettant les fesses à l’air. Cambre-toi bien Juliette ! Montre-nous ton cul de petite salope… Des doigts se posent sur le haut de mes fesses, et descendent et s’insinuent dans mon petit trou… Marie me doigte l’anus et m’écarte les fesses de son autre main. Et sa respiration hachée prouve qu’elle est très excitée. Ce qui m’excite moi aussi et me fait jouir. Corentin martyrise doucement mes seins et sa main sur ma nuque devient insistante, il veut que j’accélère, ce que je fais. Marie continue à me doigter l’anus et les doigts de son autre main viennent jouer avec mon clitoris un moment avant de me pénétrer. Je suis trempée et j’entends Marie dire « regarde comme elle mouille cette petite salope, elle adore ça la cochonne ». Corentin explose dans ma bouche ce qui comme d’habitude, me fait jouir moi aussi. C’est pratiquement toujours le cas… Je ne sais pas pourquoi… Je continue à sucer sa queue toujours dure mais Marie me parle. Ca suffit Juliette. Enlève ce peignoir et retourne-toi… Tu vas t’occuper de notre invitée. Sur le moment je ne ...
«1234»