1. Jean, mon premier « amant » régulier du Rex (1)


    datte: 06/02/2018, Catégories: Gay, Auteur: pass83,

    Comme je l’ai écrit plus tôt, Toulon Faisait partie des villes idéales pour le sexe entre hommes, nombreux étaient les endroits chauds pour baiser avec des mecs. Plus j’avais d’expérience et plus je découvrais de nouveaux lieux, j’ai d’abord commencé par fréquenter les cinémas pornos, l’un d’eux sur le boulevard de Strasbourg avait fermé et je n’ai pas eu le plaisir d’y faire de rencontres, mais c’est dans celui-ci que j’ai remarqué pour la première fois que les hommes s’y voyaient dans les toilettes. Donc, a force de refouler ma curiosité pour l’homosexualité, j’aimais les femmes mais ne pouvais me passer du plaisir anal solitaire, j’ai passé le cap et découvert le plaisir d’être enculé et de sucer une queue pour la première fois dans un autre cinéma porno, situé sur la Place d’Armes. J’ai donc essayé un autre cinéma à coté de la Poste principale du centre ville le « Rex » je crois. J’aimais bien ce ciné, il y avait deux niveaux pour voir les films comme dans un théatre avec balcon. Toujours le même système de 2 films pour le prix d’un. A l’intérieur, il y a un peu de monde, mais apparemment rien ne se passe ou je vois rien. Excité, je vais me rendre aux toilettes, histoire de vérifier si quelqu’un s’y trouve. Je pousse la porte et ne vois personne devant les urinoirs, je remarque une porte de WC entrouverte, elle bouge et un homme a l’interieur est debout le sexe a la main. Il passe sa langue sur ses lèvres, en me regardant d’un air vicieux et en dirigeant sa queue vers ...
    moi. Je me lance et le rejoins en fermant la porte derrière moi, il pose aussitôt sa main sur ma tête pour m’accroupir devant lui, j’ouvre a peine ma bouche qu’il me pénètre avec sa queue, il m’excite le salaud, je prend soin de le sucer goulûment comme j’adore le faire depuis quelques mois déjà, il me saisit entre ses mains et me baise la bouche frénétiquement, je n’ai plus le contrôle, je suis obligé de recevoir sans broncher ses coups de bite dans la gorge, de plus en plus fort, jusqu'à un dernier plus puissant puis il me laisse a nouveau le sucer «normalement », je descends sur ses couilles, il en profite pour se masturber au dessus de mon visage, puis il recommence a me baiser la bouche a fond pendant un long moment. Il m’ordonne alors « bouffe-moi les couilles », et il s’astique a nouveau la bite en annonçant « je vais juter ! ouvres ta bouche ! », il m’enfourne son gros membre dans la gorge en me maintenant fermement et ordonnant « allez avale tout, salope ! », je ne sais pas comment j’ai pu le faire mais j’ai tout avaler sans dire un mot, excité par cette situation de salope soumise. Il est très vite sorti, et encore tout émoustillé par le goût de son sperme dans ma bouche, je retourne dans la salle, quelques minutes passent, je me hasarde à visiter la salle et remarque qu’un passage mène au balcon. Je monte et m’assoie au fond de celui-ci, a mon niveau, mais à l’autre extrémité, un type en suce un autre. Je comprends alors que c’est la que tout se passe. Un homme monte ...
«1234»