1. Ma nouvelle collègue


    datte: 06/02/2018, Catégories: fh, ff, ffh, fplusag, grosseins, Collègues / Travail, fsoumise, fdomine, Voyeur / Exhib / Nudisme, Voyeur / Exhib / Nudisme, noculotte, pénétratio, fouetfesse, fsoumisaf, Auteur: Bijanus,

    Voilà plus quinze jours que je travaille dans cette agence immobilière, le travail n’est pas formidable en soi mais je suis quand même heureuse de mon sort. Mon mari m’a trouvé ce boulot par connaissance quand je lui ai dit que j’en avais marre de rester à la maison. Les enfants sont grands maintenant et voilà longtemps qu’ils n’ont plus besoin de moi. Ce n’était pas facile de me trouver un job après une si longue inactivité et heureusement que Pierre, mon mari, connaissait le patron de cette agence. Mais comme souvent il fallait aussi tomber au bon moment, ils cherchaient une personne pour faire l’accueil et le secrétariat suite à une réorganisation et un départ. Aussi me voilà en place, moi Muriel, mon premier boulot depuis plus de 15 ans, cette réflexion me fait sourire. Pour l’instant tout se passe à la perfection, l’aspect secrétariat et le contact avec le public me plaisent. Il est vrai qu’il n’y a pas non plus une foule de personnes qui passent tous les jours. Cependant, comme je suis en première ligne avec les clients, je m’applique à avoir une tenue assez habillée. Le patron ne m’a rien dit de spécial mais j’ai pensé que cela était préférable. Ma garde-robe est riche en tailleurs de toutes sortes aussi je n’ai aucun mal à trouver mon bonheur. Bien que mon mari me trouve un air trop strict, voire sévère, quand je pars au boulot j’ai gardé la même ligne de conduite pour l’instant. C’est peut-être aussi ma chevelure bien noire et mes lunettes cerclées de noir elles ...
    aussi qui me donnent cet air « sévère », le tout renforcé par des tailleurs toujours très (trop ?) classiques. Peu importe, après tant d’années à la maison où je faisais finalement peu d’effort de toilettes malgré mes richesses, je prends du plaisir à me vêtir en « working girl ». Ceci même si je ne suis qu’une vague hôtesse, secrétaire à tout faire de l’agence. Je me suis aperçue que j’aimais déambuler dans les rues, en allant ou partant du travail, en prenant un air important et sûr de moi comme si j’avais des dizaines d’affaires en cours. Ainsi vêtue de mon « uniforme » de working girl je me donne l’impression de diriger et d’avoir le monde à mes pieds. Je sais c’est idiot, je me la joue un peu mais après tant d’années à vivre dans l’ombre de son mari ou de ses enfants, avoir l’impression d’être quelqu’un d’important ou enfin je ne sais pas quoi exactement mais cela me plaît. J’ai bien le droit de rêver un peu après tout. La partie secrétariat ne me pose pas de problèmes. Habituée à m’occuper de la paperasse et de tout ce qui touche la famille et la maison, je ne suis finalement pas trop dépaysée et mon sens de l’organisation fait merveille. C’est juste les thèmes abordés qui diffèrent et quelques règles de fonctionnement à acquérir. Après un peu plus de deux semaines je maîtrise assez bien la situation même si j’en apprends un peu plus chaque jour bien sûr. Le patron semble content de moi, c’est le principal. Les collègues sont sympas même si je ne les vois pas très longtemps ...
«1234...21»