1. Sexe avec Jerinak


    datte: 06/02/2018, Catégories: Anal, Hardcore, Auteur: Jerinak, Source: xHamster

    Sexe avec Jerinak Coucou, pour une fois ce n’est pas Jerinak qui va vous raconter ces aventures mais c’est moi. Moi, c’est Marine. Il vous a déjà raconté comment je l’ai contacté et notre première baise ensemble pendant laquelle il m’a dépucelé le cul. Au départ, je n’étais qu’une sorte de groupie qui couchait avec son auteur préféré de temps en temps. Mais au fur et à mesure, nous sommes devenu de plus en plus proche jusqu'à former un couple libertin et à emménager ensemble. Un soir, nous étions invités à l’anniversaire d’une amie. J’étais fière de présenter mon mec à mes amis et surtout à mes copines qui été assez jalouses. La soirée se passe très bien et pour une fois, je n’ai pas besoin d’allumer tous les mecs pour finir avec l’un d’eux ou plusieurs ! Je reste collée à mon chéri. Je m’assois sur ses genoux, je lui fais des bisous et des câlins. Alors que les premiers partent chez eux pour dormir (ou plutôt pour baiser), nous faisons de même. Surtout que je suis très excitée car tout au long de la soirée, j’ai pu sentir ses mains sur mes hanches, mes cuisses et même mes fesses. Et puis les regards des mecs sur mon décolleté ou sur mes cuisses m’ont bien excité aussi. Ah oui au fait, je porte une robe bien moulante qui arrive juste sous mes fesses. Je porte des bas mais pas de soutien gorge car ma robe ne pourrait pas le cacher. Comme je suis excitée et que je mouille facilement, mon string est trempé. En allant à la voiture, je regarde mon homme qui marche juste devant ...
    moi. Il porte un jean, une chemise et une veste. Il est tellement classe et beau que j’ai envie de lui tout de suite. A peine monté dans la voiture, je lui dis que j’ai envie de lui. Il m’embrasse et me dit qu’il va se dépêcher de rentrer. Je lui dis que je ne peux plus attendre et je me penche sur lui. J’ouvre sa braguette et je sens sa grosse bite qui est déjà toute dure. Je la sors et je la branle tranquillement. Nous sommes au milieu d’un parking qui heureusement est grand, plein et sombre. J’insère sa bite dans ma bouche et je joue avec ma langue. Avec mon autre main, je caresse ses couilles. J’aime sentir leur chaleur dans ma main et j’aime encore plus entendre les gémissements de plaisir de mon homme lorsque ma langue se promène sur sa bite. Mon chéri est maintenant bien excité et je sens une de ses mains caresser mes cuisses. Puis l’une d’elle remonte le long de ma jambe et arrive sur mon string. Il me caresse à travers le tissu. Son autre main a plongé dans mes seins. Il a les mains froides et cela amplifie les sensations que je ressens sur mes seins. Je continu de le sucer, j’aime tellement ça. Ses doigts pénètrent maintenant ma chatte et il titille mon clito. Ses doigts se réchauffent vite dans mon intimité et très vite, j’ai envie d’autre chose que ses doigts. Je me redresse après avoir déposé un dernier baiser sur sa bite et je me place sur la banquette arrière. Je remarque que comme il fait froid dehors, il y a de la buée sur les vitres. Comme ça nous serons ...
«123»