1. Vacances en Normandie


    datte: 07/02/2018, Catégories: Anal, Auteur: Fab22f, Source: xHamster

    Voici ce qui c'est passé, il y a quelques mois à l'occasion d'une semaine de vacances en Normandie, il faut dire que Fabrice et moi profitons des moments où nous sommes en dehors de notre région pour profiter pleinement des scénarios que nous construisons tout au long de l'année. Il faut dire que depuis notre première expérience avec un autre homme, je mets un point d'honneur à ce que notre relation soit essentiellement une relation de couple, les expériences que nous avons doivent pour moi être rares car c'est cela qui pimente la situation... même si Fabrice a les idées très larges de ce coté, je suis souvent obligée de le freiner. Fabrice à réussi à me faire assumer pleinement mes goûts pour l'exhibitionnisme, aussi le deuxième jour de nos vacances à été essentiellement consacré à ce petit jeu. C'était un après-midi ensoleillé mais encore frais, je suis habillée avec une jupe noire à hauteur des genoux, j'ai des bas couleur chair, ayant profité de la cabine U.V. d'une amie, j'ai déjà le teint halé alors que la saison n'a pas commencé.. En haut j'ai un pull mi-saison très fin couleur écrue, mon mari a souhaité que je ne porte pas de soutien gorge, c'est quelque chose que je fais de temps en temps quand nous sortons dans notre ville, mais là nous sommes à 250 km de chez nous donc je me prête sans rien dire à son jeu, d'autant plus que je trouve cela magnifique d'avoir la poitrine libre. Nous sommes au centre ville du Havre et nous décidons d'aller boire un verre en terrasse, ...
    Fabrice et moi marchons main dans la main à la recherche d'un bar à l'allure respectable, tout au long du trajet, les hommes (et les femmes!) que nous croisons jettent littéralement leur regard sur ma poitrine, je ne pense pas avoir de gros seins, je fais du 90 B mais avec les a-coups de la marche et la finesse de mon pull il apparaît évident que je ne porte rien en dessous, d'autant plus qu'avec la faible brise et le léger sentiment d'être regardé, mes pointes tendent d'autant plus le tissu. Au passage des personnes que l'on croise je m'attarde sur leur réaction, la plupart des hommes sourient, d'autres même s'arrange pour faire demi-tour et repasser devant nous, les femmes, elles, ont un regard plus critique même si certaines semblent apprécier. Fabrice dans ces moments là ne manque jamais de me rassurer, il me dit qu'il m'aime, que je suis belle et à quel point il est fier de se promener avec moi. Nous prenons place à une terrasse assez peuplée, nous sommes au fond, je suis face à la rue et je peux voir de ma place toutes les personnes attablées ainsi que la voie piétonne et ses mouvements. Fabrice me sourit, je sais qu'il prend plaisir à imaginer les yeux qui me détaillent, il sait que dans son dos des regards se portent sur moi... Je mets mes lunettes de soleil, je m'allume une Marlboro, je fume des 100's, des longues, je trouve ça assez sexy, en tirant la première bouffée je cale mon dos sur le siège ce qui fait ressortir ma poitrine, il y a un groupe d'étudiants sur le ...
«1234...9»