1. Scènes de ménages (incestueuses) (3)


    datte: 07/02/2018, Catégories: Inceste, Auteur: magik-fantasmes,

    Malgré deux abondantes éjaculations, Manu n' a pu trouver le sommeil. Sa nuit a été hantée par les superbes seins de sa mère. Finalement, au petit matin, il décide de prendre une photo de lui, torse nu et sourire aguicheur. Content de lui, il l' envoie sur la messagerie de sa mère, avec un petit message: Merci pour cette soirée, j' espère que tu pourras te connecter ce soir. Lilly se réveille dans des draps trempés de sueur. De fugaces images des rêves de cette nuit font surface. Manu, nu, s' exhibant devant elle. Leurs corps enlacés, le désir de son fils pour elle. L' insatiable appétit de son sexe pour le phallus de son Manu. Elle entend José sous la douche tandis qu' une envie pressante se manifeste impitoyablement. Elle s' éjecte du lit pour rejoindre José dans la salle de bain. - Bonjour mon José, désolé, je dois faire pipi. - Pas de problèmes ma Lilly. .. D'ailleurs tu devrais me rejoindre et faire ton petit pipi sous la douche. - (Coquine) Espèce de cochon! Elle se déshabille rapidement avant d' entrer dans la douche. José manifeste une belle érection. Sans pouvoir se retenir un instant de plus, Lilly se soulage en lâchant un râle de soulagement. Il l' embrasse tendrement tandis que Lilly urine abondamment sur leurs pieds, sur le sexe dressé de son mari. - (D'une voix amusée, saisissant la queue frétillante) Tu es en forme ce matin dis donc. - Tu poussais de tels gémissements, pendant que tu dormais, que ça m' a réveillé avant le réveil-matin. - (Gênée) Désolé ...
    mon José... Je ne me rappelle de rien... - Apparemment tu faisais des folies de ton corps. .. Et tu as prononcé plusieurs fois un nom... Lilly sent son coeur battre plus vite, ses joues s' empourprent soudainement. - Vraiment? Quel nom? - (Joueur) Figure-toi que tu disais Manu. Lilly a un mouvement de recul. - Mais on ne côtoie personne de ce nom... - Heu... si, notre fils. .. D'ailleurs tu disais aussi: mon fils, mon fils, mon... - (Paniquée, d' une voix haut perchée) Arrête José! Qu' est-ce que tu racontes? José la prend par les mains. - Pas de panique ma Lilly, ce ne sont que des rêves. .. J' avoue que ça m' a fait bizarre, mais bon, tu l' aimes tellement ton Manu qu' il fallait bien que tu rêves de ce genre de scénario. Pétrifiée, elle regarde son mari sans trouver quoi dire. Il la serre doucement contre lui en lui caressant le dos, les fesses. Son érection semble s' être encore intensifiée. Après quelques déglutitions, elle trouve enfin la force de répondre. - En tout cas ça ne semble pas perturber ton zizi... - (Ricannant) Tu semblais prendre un tel plaisir ma Lilly... .. Je dois bien avouer que j' ai failli te réveiller pour te faire l' amour. - (Roucoulant) Je suis là maintenant... José l' embrasse passionnément avant de la retourner contre le mur de la douche. Elle écarte largement les jambes, les seins écrasés contre le mur ruisselant de gouttes d' eau. Il la pénètre presque brutalement en la tenant par les hanches. Commence de rapides va-et-vient dans le sexe ...
«123»