1. Epilogue Chantal mon épouse


    datte: 07/02/2018, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Mickey57, Source: Hds

    Chantal mon épouse (4) Comme je le racontais dans le dernier texte, leur relation dura pendant quelques mois, Ils se voyaient vite fait, soit dans la voiture, de temps à autres au bureau, à deux où trois reprises entre midi à l'hôtel du Centre Routier à proximité de l'entreprise. Au travail justement des bruits couraient sans précisions de l'heureuse élue, mais il était facile de deviner qui elle était.... Je m'était lassé de cette relation et ses écarts ne me passionner plus vraiment, elle s'habillait toujours sexy pour lui plaire et répondre à ses attentes, quelques soirs je lui demandais de me parler de ce qu'ils faisaient, elle me racontait de façon un peu superficielle ses parties de jambes en l'air mais ma libido était tombée. Moi même, j'étais occupé avec une jeune mère célibataire et de ce fait je n'ai pas fait attention au fait que notre couple vacillait. C'est à notre retour de vacances, qu' elle m'a fait remarquer que depuis deux mois nous n'avions plus de relations et que René finalement la satisfaisait, il lui avait apporté une expérience variée que trop jeune je n'avais sans doute pas encore ? Le soir de mon anniversaire, ils s'étaient retrouvés près de la zone commerciale après qu'elle soit allée dans une grande enseigne du sport cherchait mon cadeau. Elle me raconta que dans l'après midi il lui avait proposé de se voir, elle avait accepté mais en lui disant toutefois qu'elle devait se rendre dans ce magasin mais qu'après elle était d'accord. Il lui a demandé ...
    qu'elle retire sa culotte avant de rentrer dans le magasin et que si possible elle aille trainer du côté des chaussures afin de s'exhiber un peu, vous savez là où les bancs sont dotés de miroir incliné laissant aux audacieux la possibilité de se rincer l'œil. Sa nature exhibitionniste fit qu'elle se plia à la demande avant de le retrouver et lui narrer son expérience. Elle retira son string sur le parking, ferma la portière et se dirigea dans le magasin. Cela était facile puisque le matin elle s'était habillée d'une robe légère boutonnée sur le devant, les jambes nues en ce début Septembre et d'un ensemble sous vêtements bleu en dentelle. Après avoir rapidement trouvé mon " cadeau " elle déambula dans le rayon des tennis et autres chaussures, elle avisa un jeune ado en plein essai de basket, il allait être sa victime ! Elle fit semblant de s'intéresser à des tennis en bas de rayon, ce qui l'obligea à se pencher sans toutefois plier les genoux, sa robe remonta sur ses fesses dévoilant un peu plus ses cuisses. Faisant dos au banc et au miroir tout en étant face au gamin dont le regard se porta immédiatement sur la glace qui lui réfléchissait une image qu'il n'avait du voir que dans des revues spécialisées. Elle pris son temps tout en jetant un œil discret à ce jeune qui lui matait sous la robe et ce jusqu'a ses fesses. Elle écarta délicatement ses cuisses tout en faisant attention aux autres consommateurs qui auraient pu s'apercevoir de son manège et crier au scandale. Il n'en ...
«1234»