1. Jane en double


    datte: 08/02/2018, Catégories: Plus on est, Auteur: Baiserjouir, Source: Hds

    Pour son anniversaire, je prévois des surprises. Je l’invite dans un hôtel 5*****. Repas avec champagne servi dans la chambre. Nous sommes comme deux jeunes mariés : je l’embrasse sans cesse, je la caresse, même entre les jambes. Elle devient folle de désir. Je la connais bien elle est capable de tout. Avant de nous oublier dans un grand lit King size, elle passe pendre une douche que je prévois à juste titre crapuleuse. J’avais espéré le coup : deux SMS et arrive le renfort : Guy et Matéo, deux copains qui voudraient bien passer un bon moment avec Jane. Quand elle sort de sa douche, elle voit avec appréhension les deux mâles. Elle comprend vite ma manœuvre. Jane accepte de se prêter à ce jeu dangereux. Je joue au gentleman en offrant aux nouveaux venus une coupe de champagne. Ma femme partage la boisson avec eux. Sa nudité de semble pas la gêner. Je l’embrasse, je caresse son corps, se pose ma main sur son sexe, sans y pénétrer Je sais qu’elle en veut plus. La commande est passée, la livraison est là, Jane est prête à se sacrifier aux démons que j’ai commandé. Matéo le premier s’approche, lui embrasse la saignée du coude. Ses lèvres montent doucement vers son cou. Elle tend son visage jusqu’au moment où Matéo pose sa bouche sur le sienne. Je vois la bite de Matéo se gonfler dans le pantalon. Elle aussi le remarque. Elle n’agit pas : je me serais trompé ? Non, elle attend juste un instant avant de prendre la bite dans la main. Elle la masse, la serre dans sa main avant de ...
    forcer pour la sortir. Je regarde cette bite bien fichue, pleine de veines, avec le gland qui ressort à peine en haut de la gaine. Je me demande ce qu’elle va faire là. Jane n’exécute rien que de normal, elle tient la queue pour la masturber doucement, presque délicatement. Guy s’approche aussi. Lui a déjà exposé son matériel. Jane pour ne pas faire de jaloux l’empoigne comme l’autre. Elles les branlent du même rythme. Et enfin elle se décide, Jane les met tous les deux dans la bouche. Ce qu’elle me réservait, elle le fait en double. Je regarde la figure de mes copains, visiblement ils apprécient la fellation, surtout qu’elle les tient pas les couilles. Je suis comme eux, je bande comme quand je regarde un film de cul. C’en est un qui se déroule là sous mes yeux. Elle les lâche pour aller sur le lit. Jane les appelle et ils viennent comme des petits chiens. Le trio nu se prélasse un instant sur le lit. Jane se donne aux deux garnements. Elle les essaye l’un après l’autre dans son vagin. Son visage est concentré sur ce qu’elle fait, ce qu’elle ressent. En fermant les yeux, elle doit se croire dans un paradis artificiel. C’est Matéo qui étrenne le premier le con de ma femme dans cette partouze qui commence. Je vois les fesses qui se resserrent à chaque entrée dans ma femme, son cul qui se ferme aussi. Et en dessous, tout en bas, sa queue qui entre dans le ventre consentant de mon épouse. Guy s’est assis au bord du lit, il regarde le couple pendant leur baise. Moi, je me caresse ...
«12»