1. De retour du concert


    datte: 08/02/2018, Catégories: fh, hplusag, extracon, Oral, Oral, pénétratio, totalsexe, Auteur: Pablo, Source: Revebebe

    Alice s’approcha pour lui faire la bise en guise d’au revoir, et sentit qu’il la prenait délicatement par la taille. Avant qu’elle ne réalise ce qui arrivait, Gabriel l’embrassait délicatement dans le cou. Elle sentit un frisson parcourir tout son corps et ferma les yeux, mais n’eut pas la force, ou la volonté, ou le courage, de reculer. Ça ne dura que quelques secondes, puis l’homme se retira. Lorsqu’elle rouvrit les yeux, il la regardait sereinement, en souriant, à seulement quelques centimètres de son visage. Il m’a embrassée, pensa-t-elle, et il va recommencer, et je ne vais pas pouvoir y résister Je ne veux pas y résister Mais il ne venait pas, il restait là, à attendre. Alice n’en eut pas conscience, mais ce fut elle, en fait, qui avança son visage, jusqu’à rencontrer les lèvres de Gabriel, et partager avec lui un baiser passionné. Elle fut prise d’un vertige soudain et passa ses bras autour de son cou, s’accrochant à lui comme un naufragé à sa bouée. Il la serra contre lui, à la fois fermement et tendrement, tandis que leurs lèvres se découvraient, que leurs langues partaient à l’exploration l’une de l’autre, et qu’Alice sentait un désir intense se répandre dans tout son corps. Elle n’aurait su dire combien ce baiser avait duré. Mais lorsque leurs lèvres se séparèrent elle savait qu’elle avait envie de lui, une envie irrésistible, et qu’elle ne pourrait pas en rester là. Elle avait savouré ce baiser, ainsi que toutes les caresses qui l’avaient accompagné, sa peau ...
    avait frémi sous les doigts de Gabriel, l’effleurant, lentement, langoureusement, et il était trop tard pour écouter les mises en garde de sa conscience, elle avait atteint le point de non retour. Elle se sentait toutefois incapable de dire un mot, d’assumer ce qu’elle s’apprêtait à faire. Gabriel comprenait son trouble d’ailleurs, et lui non plus ne disait rien, pour ne pas briser le charme. Elle prit simplement sa main pour l’entraîner à l’intérieur. Deux étages à monter, une porte à ouvrir, pour se retrouver à l’intérieur du studio, obscur et désert. Une autre porte pour se retrouver dans la chambre, à la lueur de la pleine lune qui entrait par l’ample baie vitrée. Alice se sentit perdue l’espace d’un instant, ne sachant pas trop comment poursuivre. Tout s’était enchaîné de manière apparemment très naturelle, mais en réalité elle avait dû forcer son tempérament, se dévoiler, devenir vulnérable en fait. Arrivée au pied du mur, elle redevenait une jeune fille fragile, presque timide, dépourvue de l’assurance nécessaire pour exprimer ouvertement son désir et lui sauter dessus. Gabriel en était conscient, et il sut qu’elle avait besoin de son aide à ce moment-là, qu’il devait prendre le relais. Alice lui tournait le dos, faisant face à la baie vitrée, et il se glissa simplement derrière elle, l’enlaça, laissant son visage se perdre dans son abondante chevelure. Elle prit ses mains, par besoin de se raccrocher à quelque chose, ferma les yeux, et s’abandonna, corps et âme, à cette ...
«1234...9»