1. Trois orgasmes imprévus


    datte: 09/02/2018, Catégories: f, fh, fplusag, Voyeur / Exhib / Nudisme, Voyeur / Exhib / Nudisme, noculotte, fmast, hmast, intermast, occasion, Auteur: Albert 2,

    choses ont évolué, sous prétexte de desservir, Julie vient se planter à côté de Bruno dans l’intention évidente de tester l’effet de sa culotte. Elle espère des caresses enveloppantes sur ses fesses mais Bruno est trop rapide, il n’a qu’un geste à faire pour entrer par derrière dans le joli vêtement dont il n’a cure. Il trouve un terrain conquis, une chatte mouillée, le moment n’est plus aux galanteries, il plante son pouce dans le sexe offert et cherche le clito en faisant vibrer son index tendu. L’attaque est brutale, le pouce entre à fond, les lèvres souples sont vigoureusement étirées, Julie repose les assiettes en catastrophe et doit s’appuyer à la table, pour garder l’équilibre, elle écarte les pieds, et se cambre, elle tente de résister à l’orgasme qui monte, mais elle s’est elle-même empalée plus profondément, elle enrage de jouir si vite en criant « non » comme toujours, un long spasme la secoue. Bruno veut continuer de vibrer le petit bouton bien dressé qu’il a au bout des doigts mais les sursauts de Julie sont trop violents, il enfonce son pouce si fort qu’il soulève sa belle au risque de la faire tomber. Julie essaie de se dégager mais ne le veut pas vraiment, elle voit des étoiles. Finalement la décharge diminue, elle reprend son souffle alors que Bruno sent sur son doigt les contractions du vagin qui suivent un bon orgasme, il les compte avec toute la fierté du mâle dominant. Dans la salle de bain soudain on tambourine à la porte : — Maman, ouvre ! Julie entre ...
    en bousculant sa mère qui conclut instantanément que Bruno a été méchant, elle se jette dans l’escalier. En bas, Bruno est tout penaud, il cherche à se donner une contenance en portant le plateau de noix vers la cuisine. Il lève les yeux et reçoit le choc de sa vie. Le spectacle est en effet grandiose, Nadia, dans sa colère, a oublié sa robe ouverte, les jambes qui dévalent les marches sont sublimes, pas des jambes de mannequin, des jambes de reine de la pointe du pied à la pointe de la hanche qui apparaît et disparaît, tout est perfection. Si Bruno n’avait pas été cloué sur place par ces belles cuisses couronnées d’une touffe noire, il se serait extasié devant la cambrure du pied dont la pointe touche à peine les marches de l’escalier, il aurait admiré la finesse des chevilles et des genoux, mais le pubis proéminant et sa toison étonnamment fournie le pétrifient bouche ouverte. Il lâche le plat, une marée de noix roule sur le sol. Nadia, en bonne ménagère ne voit que le désordre, le plateau à terre et les noix qui envahissent la pièce, instinctivement elle s’accroupit sur ses talons et commence à ramasser, c’est seulement alors qu’elle voit ses cuisses nues entre les pans de sa robe. Elle veut les ramener et perd l’équilibre. Elle a juste le temps de prendre appui sur ses mains derrière son dos pour éviter de basculer ; dans ce mouvement, impossible de ne pas écarter largement les genoux, ce qui offre à Bruno une vision érotique qu’il n’oubliera jamais. Il s’est jeté à genoux ...
«1...3456»