1. Madame Besson - Chapitre 6


    datte: 09/02/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Auteur: Tayyip,

    sentait de plus en plus excitée et elle ne remarqua pas quand Sarah ouvrit sa robe et caressa ses seins, les exhibant devant la caméra. Ses tétons étaient gonflés et douloureusement raides, généreux, les caresses de Sarah lui donnaient des ondes de plaisir. Le souffle de Mme Besson se fit court, elle oublia le choquant de cette situation contre nature. Mme Besson se pencha en avant et a pris le mamelon de Sarah dans sa bouche. Elle se demandait pourquoi, mais elle ne put s’en empêcher. Elle suça et grignota les mamelons de Sarah, pendant que la fille lui caressait les seins. La chatte de Mme Besson était en feu, elle pensa que ce n’était pas bien, pas normal, mais elle avait besoin de jouir. Sur l’ordre de Lucas, Sarah se leva et enleva sa robe, puis caressa le sexe de Mme Besson, Mme Besson en fit de même, elle pouvait sentir le jus qui s’échappait du sexe de la fille. Sarah se tortillait et offrait sa chatte trempée de plaisir, pendant que Mme Besson s’agitait dans son sexe. Sarah releva la jupe de Mme Besson dévoilant ses cuisses nues et son sexe parfaitement épilé, clairement trempé de mouille. Ses sécrétions étaient visibles. Sarah glissa ses doigts dans la fente offerte, jouant avec le clitoris en feu de Mme Besson. Sur l’ordre de Lucas, Mme Besson s’allongea sur le canapé et Sarah s’allongea sur elle. Les femmes s’embrassaient et se frottaient ensemble, leurs corps se caressaient. Mme Besson atteignait presque l’orgasme. Ce n’est pas bien, mais j’ai besoin de jouir, ...
    je n’en peux plus pensait la prof en offrant son corps aux caresses de Sarah. Sarah rompit le baiser et se mit à califourchon sur le visage de Mme Besson qui avait devant elle une chatte rasée et ruisselante de mouille. Lucas ordonna à Mme Besson de lécher. Comme elle ne comprenait pas assez vite Lucas lui dit. — Mets ta langue dans cette chatte, ou je téléphone à ton mari, L'évocation de son mari, rappela à Mme Besson sa situation et elle toucha la vulve de Sarah avec sa langue, elle aurait voulu juste l’effleurer, mais Sarah se baissa, ouvrit sa chatte et enfonça le visage de Mme Besson dans son sexe ruisselant. Sarah lui lapait la fente, léchait son clitoris, lui envoyant des ondes de plaisir, elle ne put se retenir et tout en léchant avec gourmandise la chatte offerte, elle fut parcourue de spasmes de jouissance. L’orgasme le plus intense de sa vie. Son corps se tendait, se cabrait sous la jouissance. Les orgasmes se succédèrent, tous plus vifs, Sarah faisait glisser sa chatte sur le visage de Mme Besson, qui léchait et buvait celle de Sarah. Bientôt les deux femmes n’en purent plus et épuisées s’écroulèrent l’une sur l’autre. Sarah s’écarta enfin, les femmes étaient là, l’air comblé, le visage couvert de mouille, les cuisses grandes ouvertes, leur jus bien visibles deux lesbiennes, comblées... Mme Besson commença à revenir à la réalité, elle a été choquée par l'intensité de ses orgasmes. Il y en avait eu 5 ou 6 tant qu’elle pouvait se souvenir... — A poil ! Mme Besson ...