1. I had a dream...


    datte: 09/02/2018, Catégories: f, fh, inconnu, voisins, médical, douche, revede, Voyeur / Exhib / Nudisme, fmast, Oral, Oral, exercice, Auteur: Shortstory's,

    Heureusement, c’était le dernier client de la journée. Je ferme la porte d’entrée à clé, verrouille la caisse, éteins les lumières et sors par la porte arrière du cabinet en fermant à double tour derrière moi. C’est une belle fin d’après-midi pour un mois d’avril. Le soleil illumine la ville par ses rayons dorés. L’air est doux et bon à respirer. Bonus ultime, on entend même quelques oiseaux chanter Ouais, bon, je vais pas rester sur place à m’extasier du temps qu’il fait. Avant de rentrer chez moi, je prends le temps de faire un tour dans le parc situé juste en face du cabinet. Après quelques minutes de marche, je m’assois sur un banc pour m’adonner à un jeu : regarder les gens qui passent devant moi et essayer de deviner à leur démarche, à leur posture, les traumas et accidents qui avaient bien pu leur arriver. Tout en allumant une clope, je pose mon regard sur un premier sujet : homme brun, dans les un mètre soixante-quinze, probablement âgé de 20 ans. Sa démarche laisse voir une légère boiterie de la jambe droite. En le regardant plus attentivement, je parviens à déterminer qu’elle provient de la cheville. Une entorse mal soignée, causée par une chute à vélo, un trébuchement sur une pierre Ah ! Un skateboard ! Concentré sur sa démarche, je n’avais même pas remarqué qu’il en portait un dans son sac à dos. Il avait probablement dû faire une chute, se tordre la cheville, mais trop impatient, comme la plupart des gens, il n’avait pas attendu la fin de sa rééducation avant de ...
    reprendre le skate. Crétin. Mon regard se pose ensuite sur une femme, cheveux tirant sur le gris, au moins la soixantaine. Démarche lente, douloureuse à en juger par les grimaces de son visage à chaque pas effectué. Début d’arthrose. C’est le début du rappel du créateur, ma vieille. J’allais me lever et quitter mon observatoire, ayant fini ma cigarette, lorsque mon regard se posa sur une joggeuse. Dans les un mètre soixante-cinq, cheveux de couleur noir ébène, ses foulées ne sont pas de même amplitude. Visiblement, sa jambe gauche pousse plus fort que sa jambe droite. Probablement l’influence d’une discipline sportive quelconque. Cependant, il y a dans le mouvement de ses épaules une légère gêne qui traduit un trauma, et apparemment pas si ancien que ça car lorsqu’elle passe devant moi et que je peux voir son dos, je constate des égratignures sur son épaule droite. Chute de hauteur, vu les lésions apparentes. Résumons : plus de force dans la jambe gauche, chute de hauteur Ça y est, j’y suis ! Elle fait de l’équitation. Vas-y tranquille si tu veux récupérer, ma jolie D’ailleurs, c’est vrai qu’elle est foutrement jolie. Une chevelure tressée en une longue natte, un dos musclé, des hanches qui s’élargissent sur une belle paire de fesses, rondes et musclées comme je les aime ça fait rêver quand même, un cul pareil. Dommage, j’ai pas pris le temps de la regarder de face. Je ferme les yeux un instant ; la journée a vraiment été longue et fatigante. Juste deux minutes Lorsque je les ...
«1234...9»