1. Scènes de ménages (incestueuses) (2)


    datte: 09/02/2018, Catégories: Inceste, Auteur: magik-fantasmes,

    Lilly retient son souffle. - C' est parce que j' éprouve des sentiments pour toi qu' un fils ne devrait pas ressentir pour sa mère. - Que veux-tu dire par là? Demande-t-elle en essuyant une grosse larme. Manu a l' air désespéré. - Arrête maman! C' est assez clair comme ça, non? Lilly passe une main sur son front fiévreux. Elle se doute, sans arriver à y croire, ce dont son fils veut parler. - Pour toi peut-être! Quels sont ses sentiments mon chéri? Manu se lève et sort du champ de la caméra. Lilly entend difficilement la réponse de son fils. - Je t' aime... .. je te désire! Une vague de joie et de peurs la submerge. Tout son corps se met à trembler. Lilly observe la sobre chambre de son fils ornée de photos d' elle et de José... enfin, surtout d' elle. En étant plus attentive, elle remarque pour la première fois qu' une grande partie des photos la représente en maillot de bain. - Reviens devant l' écran mon chéri. - Non, je ne peux pas... j' ai trop honte. .. J' aurais dû me taire. - S' il te plaît, reviens, tu n' as pas à avoir honte. .. Je suis ta mère, tu peux tout me dire. Manu revient s' asseoir sans oser regarder la caméra. - Tu sais mon Manu, beaucoup d' enfants ont des désirs pour leurs parents. Ce n' est pas grave, tu ne dois pas laisser ça s' interposer entre nous, avec ton retour... Manu commence à pleurer lui aussi. - Tu ne comprends pas... je suis fou d' amour pour toi, je te veux du plus profond de mon âme! .. Ca me rend fou d' être près de toi sans pouvoir... ...
    sans pouvoir... Sa phrase est brisée par un lourd sanglot. Le coeur de Lilly est assaillit de papillons prédateurs. - Chut, chut, calme-toi mon chéri... Ne te met pas dans un état pareil. Les pensées se bousculent. Que lui dire? Elle porte machinalement sa main sur l' écran pour caresser le lointain visage de son fils. - Tu n' es pas le seul à éprouver ces sentiments mon amour... Manu relève soudainement la tête, essuie les larmes de son visage. - Je... tu... tu veux dire quoi par là maman? Lilly cache son visage de ses deux mains. - Il m' arrive d' avoir ce genre de pensées pour toi, tu vois? Les yeux de Manu s' illuminent. - Ce n' est pas possible, tu dis ça pour me rassurer, non? - Non Manu, c' est la vérité, je suis une mère indigne! Répond Lilly, toujours en cachant son visage. - Tu me désires toi aussi, vraiment? .. Je veux dire comme une femme envers son... amant? - Oui. Dit-elle en détournant le visage. .. Il m' est souvent arrivé d' y penser. Je lutte contre ça mais c' est plus fort que moi. - C' est merveilleux maman, si seulement j' avais su ça avant. Lilly regarde à nouveau l' écran. - non, ça n' aurait rien changé, nous ne pouvons pas nous laisser aller à ces désirs mon chéri. C' est impossible! - Pourquoi? Tu viens de le dire, nous le voulons tous les deux. - Arrête, ce n' est pas normal... Et pense à la famille, à ton père! Manu balance un livre à travers sa pièce. Le bruit fait sursauter Lilly. - Merde! Et moi? Et nous? - Surveille ton langage Manu! C' est plus ...
«123»