1. L'ascenseur (1)


    datte: 09/02/2018, Catégories: Partouze, Auteur: sandra m,

    Ne t’inquiète pas Nous avons touché le bouton d’arrêt par accident - Touchez voire si ça remarche, Madame. Je presse à nouveau le bouton du 5ème. L’ascenseur démarre sans problème. - C’est bon ! C’est parti ! – dis-je d’un ton espiègle. - Super ! Me voilà soulagé. –confirme bêtement le concierge Je vois que Monsieur Pierre est très perturbé. Il regarde toujours ma robe ; il mate obscènement mon sein gauche. Je ne fais rien pour lui cacher. Sylvain me regarde d’une façon très maligne. - Voilà, Monsieur Pierre Nous sommes au cinquième. Je m’écarte légèrement pour le laisser passer. Il ne bouche pas. Sylvain rigole : - Sandra, Sandra Tu ne vois pas qu’il ne veut pas rentrer chez lui toute de suite - Eh, bien ; c’est vrai, ça, Monsieur Pierre ? – lui demande-je pleine de coquinerie. Sylvain se place à la porte pour obturer le censeur et que celle-ci reste ouverte. - Allez-y Papy, touchez-la ! Je surveille que votre dame n’apparaisse pas Monsieur Pierre s’approche de moi et d’une main tremblante et maladroite me caresse le sein. Je suis très excitée. Beaucoup plus par le contexte de la situation, totalement glauque, que par la pression que la main froide du vieux a sur mon sein. Sylvain nous regarde et se frotte la queue par-dessus son pantalon. Je prends doucement la tête du papi et l’approche de mon téton. Monsieur Pierre comprend vite et se met à sucer comme un bébé. Je sens comme la cyprine coule abondamment entre les lèvres de ma chatte. - Papy Quel âge avez-vous ? -lui demande Sylvain - 76 ans - Vous bandez, encore ? - Arrête, Sylvain, s’il te plait ça suffit ! Je fais pour sortir de l’ascenseur en prenant Monsieur Pierre par son avant bras. Sylvain nous bloque la sortie. Soudain, l’interphone se met, de nouveau, à grésiller ; la voix du concierge résonne comme celle de Dark Vader : - Y-a-t-il quelqu’un ? Les portes sont restées bloquées ? Sylvain s’écarte et laisse que les portes se ferment Fin de la première partie
«123»