1. Le merveilleux souvenir ramené de Turquie


    datte: 09/02/2018, Catégories: fh, fplusag, couleurs, asie, extracon, inconnu, handicap, vacances, sauna, fsoumise, hdomine, cérébral, Voyeur / Exhib / Nudisme, préservati, confession, Auteur: Elodie S, Source: Revebebe

    quelque peu carnassier. Il m’enveloppe d’un regard satisfait lorsque je lui fais remarquer quetoucher ou conduire, il faut choisir. Dans l’ascenseur, il m’embrasse goulûment. Il sait bien embrasser et sa langue me pénètre comme un petit sexe, je frissonne en me laissant aller. Nous sommes à peine rentrés chez lui qu’il fait descendre le zip de ma robe dans mon dos et dénude mes épaules pour dévoiler ma poitrine. Il regarde mes seins et me dit : — Tu as un buste de Marianne ! J’enjambe ma robe et n’ai plus que mon string, mes dim-up et mes talons hauts. Il se fige et me demande de marcher ainsi devant lui. Je dandine du popotin comme une miss dans un défilé, il me sourit, me flatte un sein vantant sa fermeté, me demande d’une voix ferme d’ôter mon string et de continuer à marcher ainsi. Il diffèredes autres, si prompts à m’embrocher de leur sexe ! J’obtempère, cela me fait une impression étrange et je sens mon ventre s’alourdir. Il me prend dans ses bras, me porte dans sa chambre, me dépose sur son lit, se dévêt en un tour de main et me pénètre rapidement (hélas, comme les autres). Mes dim-up se déchirent ! Je suis plutôt humide quand il se déverse en moi, je l’ai trop excité ! Nous n’avons pris aucune précaution, ce qui n’est pas dans mes habitudes. Je me love contre lui, insatisfaite, mais sa présence me rassure. Ses mains courent sur mon corps avec grand savoir-faire. Plus tard dans la nuit, il me fait l’amour à deux reprises. Et il me rend heureuse ces fois-là. Pendant ...
    six mois, je sors avec lui. Il m’achète des robes de couturiers prestigieux, il adore me voir très décolletée, m’offre de la lingerie de marque, jusqu’alors inconnue pour moi. Je prends goût à ce luxe, aux bijoux qu’il m’offre, aux cocktails où il aime me montrer, aux boîtes branchées où il m’invite. Au lit, il est d’une incroyable vigueur mais un poil égoïste, car peu attentif à moi Je rate mon premier trimestre de deuxième année à la fac, il me demande en mariage, j’arrête mes études ! Mon père est aux anges : sa seconde fille fait un beau mariage, alors que son aînée, ma sœur Patricia, a suivi un groupe de hard rock au Guatemala ! La noce est prestigieuse, plusieurs centaines d’invités dans notre domaine familial. J’ai une magnifique robe de mariée signée Balenciaga. La journée passe à la vitesse d’un film accéléré ! Je m’appelle maintenant Madame Henri Lepotre ! Une semaine de rêve en voyage de noces à Tahiti, un mari qui me comble de cadeaux et qui est en permanence actif sexuellement. Il me prend dans toutes les positions, dans tous lieux, à tout moment. Il m’a même honorée dans les WC de l’avion qui nous emmenait à Papeete ! Souvent, je jouis, parfois, je reste sur ma faim. Retour à Paris, mondanités et luxe. Enceinte rapidement, j’accouche de Frédéric, neuf mois après notre mariage. Un bébé tahitien ! Je prends des cours de cuisine, pour être l’épouse idéale. Mais j’adore ça, je trouve cuisine et gastronomie très sensuelles Dix mois plus tard, nouvel accouchement, des ...
«1234...9»