1. continuation d'une histoire interrompue (1)


    datte: 09/02/2018, Catégories: Inceste, Auteur: balista, Source: Xstory

    sienne, il remarque que sa respiration devient moins oppressée et plus régulière, doucement, sa mère est en train de se calmer. Je me sens tellement bien dans tes bras, j'aimerais bien m'endormir quand tu me tiens comme cela. Tu veux bien ? Maman, bien sûr, mais c'est pas très confortable, j'aimerais aussi être un peu allongé et avoir ta tête sur mon épaule. Les deux s'allongent sur le lit et Nicole se cale sur l'épaule de son fils qui continue à lui caresser les cheveux, lentement, Nicole se détend et ravale ses pleurs, mais cette épreuve l'a vraiment fatiguée et elle l'embrasse en lui souhaitant bonne nuit. Maman, tu veux que je reste pour dormir avec toi ? Oui mon chéri, je sens bien ta présence apaisante. Les deux s'endorment, mais plusieurs fois pendant la nuit, Nicole se réveille, avec des cauchemars qui lui brouillent l'esprit. Dans un demi-sommeil, elle commence à rêver qu'un homme commence à lui faire la coure et arrive à conclusion où elle se donne à lui et au moment de l'orgasme, le visage qui était complètement flouté se dévoile avec une précision implacable, C'est le visage de Louis qui dort tranquillement à ses côtés. Horrifiée par la violence de son orgasme, elle met sa main entre ses jambes et constate que son entre-jambe est complètement liquéfié. Honteuse et ne sachant quelle conduite faire, elle se rendort, anxieuse sur ses fantasmes qui ne correspondent pas à son éducation. Le lendemain, les deux se réveillent, Louis un peu surpris par une odeur lourde et ...
    capiteuse et Nicole, un peu honteuse en se souvenant de son rêve pas très catholique. Bonjour mon chéri, tu as bien dormi ? Bien maman, mais je trouve que l'air est bizarre. À ce moment, il se penche sur elle pour l'embrasser dans le but de lui souhaiter une bonne journée, il remarque que c'est sa mère qui dégage cette odeur très capiteuse. Mais maman, c'est toi qui sens si bon ! Dit Louis en la serrant très fort dans ses bras. Oui mon fils, j'ai fait cette nuit un rêve très érotique qui m'a lessivé. Tu me racontes ? Non, c'est trop personnel. Allez raconte ! Non, je vais aller prendre une douche. C'est bien dommage, j'adore ton odeur quand tu viens d'avoir un rêve érotique. Prenant la main de sa mère, il la place sur son membre, qui est tendu au maximum. Tu vois l'effet que cela me fait. Arrête, j'ai déjà assez de problème avec moi sans en créer d'autres. Oui, mais tu ne m'aiderais pas, comme quand on prenait les prises de sperme. Si tu veux mon chéri, vu que c'est à cause de moi que tu es dans cet état. pendant ce temps elle, par habitude probablement, ne sachant que faire de sa main droite, lui caresse le torse. Tu es quand même un beau garçon, lui avoue-t-elle, je pense que la fille à qui tu plairas aura bien de la chance. Mais Maman, c'est toi que j'aime et les filles de mon âge ne m'intéressent pas trop. Mais je suis ta mère ! Dit-elle un peu outrée. C'est vrai, mais tu es surtout la plus belle femme qu'un homme peut rêver et mon père est un imbécile. À ces mots, ne se ...
«1234...7»