1. Ivresses exquises (1)


    datte: 09/02/2018, Catégories: Partouze, Auteur: Charline88, Source: Xstory

    huit. Ma poitrine me trahit-elle ? Je tremble intérieurement. Il ne peut pas avoir mieux ! C’est un bras de fer entre lui et moi, désormais. Merde j’ai encore perdu, comment pouvait-il avoir un brelan de quatre qui me fout mon jeu en l’air ? La chance a tourné et elle est devenue sa meilleure alliée. Bon, ne t’énerve pas Jeanne, il te reste encore de quoi faire une bonne partie ou deux ! Les cartes sont données. Je suis ! Antoine aussi. Mon ami Jean-François est le premier à lâcher le jeu. Puis, c’est un autre qui se couche. L’avant-dernier, Michel tire nerveusement sur sa cigarette et relance de mille. Je suis, Antoine en fait autant. Puis il remet encore une mise plus élevée, je joue gros. J’ai dans les mains un carré, quatre beaux rois qui vont me faire enfin revenir la chance ! Je pousse mes jetons vers le pot et patatras, l’autre là ! Il me sort une quinte flush ! Le pot prend la direction de la place d’Antoine. Voilà ! Il est trois plombes du matin et je suis ratiboisée. Je n’ai même plus un sou pour finir le mois. Mais j’ai toujours l’envie de jouer, la niaque quoi ! Ils me regardent tous autour de la table. Je propose un chèque pour continuer et c’est mon ami qui me dit : — Allons Jeanne ! Tu connais nos règles ! Juste du cash ! Rien d’autre, sauf à décider de l’enjeu pour se refaire avec celui qui a le plus gagné ! Ce soir, c’est Antoine et il ne prend pas de chèque ! — Alors qu’il propose une mise, pour l’ensemble du pot et je suis partante ! Ma voiture, ma maison, ...
    enfin, ce que Monsieur Antoine voudra, je suis d’accord ! — Ne dis pas de connerie, Jeanne, tu vas y laisser ta chemise ! Arrête de jouer pour ce soir, c’est la sagesse même, tu vois bien que tu risques trop gros ! — Ce n’est pas à toi d’en décider Jean-François ! C’est à Antoine et pour l’instant, il n’a encore rien dit ! — Vous êtes sûr que vous voulez m’entendre dire quelque chose qui pourrait fortement vous déplaire ? Parce que, la parole d’un joueur, c’est comme un contrat signé, et irrévocablement accepté par les deux parties ! — Rassurez-vous jeune homme, je suis consciente des risques que je prends et les assume totalement ! Dites-moi ! Et j’accepte immédiatement devant tous les autres, je vous donne ma parole que sur une seule partie, je vous joue tout le pot ! — Eh bien, puisque vous le cherchez Alors d’accord, sur une seule fois, je vous joue VOUS ! Si vous gagnez, le pot et tout ce que j’ai devant moi est à vous, dans le cas contraire, vous m’appartiendrez pour une nuit. Mais attention, j’aurai tous les droits sur vous, de faire de vous ce que je voudrai. Vous serez ma chose ! Merde ! J’ai mal compris, il me propose de me jouer moi ? S’il gagne, je devrai pour une nuit être son esclave en quelque sorte ? Et tous les quatre autres qui me regardent, qui attendent ma réponse ! J’ai l’air d’une conne maintenant. Si je me dégonfle, personne ne m’invitera plus à des soirées comme celle-ci ! Et puis d’un autre côté, je sens que je vais gagner, enfin je vais ramasser le ...
«1234...14»