1. Monsieur Arnaud


    datte: 09/02/2018, Catégories: fh, ff, ffh, fbi, hplusag, fplusag, extracon, sauna, froid, vengeance, dispute, massage, Oral, 69, pénétratio, couple+f, extraconj, Auteur: François G., Source: Revebebe

    Mets-toi à quatre pattes petite coquine. Cambre-toi bien oui comme ça ! Daniel se déchaîne. Il veut son plaisir. Sous les coups de boutoirs, Carole feule puis crie. Anne jouit à son tour, excitée par ce spectacle. Carole sent le sexe de son amant se durcir encore plus. — Tiens petite cochonne, c’est pour toi. J’espère que tu prends la pilule. Sinon c’est trop tard Elle n’a pas le temps de répondre ni de se dégager. Daniel se vide en elle en de longs jets brûlants. Elle jouit, elle aussi, à nouveau. Et s’écroule sous son amant. °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° — Yvette arrête s’il te plait, ça me dégoûte.— Oui, je comprends François. Désolée, je ne veux plus te faire de peine.— Juste une ou deux questions et après tu me diras si tu penses qu’on peut s’en sortir.— Ok.— Comment tu peux me donner autant de détails ? Je sais bien qu’Anne t’a tout raconté mais quand même.— Tu sais, ce sont des libertins.— Oui et alors ?— Alors, ils aiment garder des souvenirs de leurs « exploits ».— Tu tu veux ...
    dire qu’ils ont— Filmé oui à son insu, bien sûr. Leur maison est truffée de caméras aux bons endroits. Anne m’a prêté la cassette.—— Ne t’inquiète pas. Personne ne la verra.— Personne, ça m’étonnerait. La preuve, tu l’as bien vue, toi.— Mais c’est parce que je l’avais dit à Anne. Je voulais avoir tous les détails pour te faire bisquer. Je vais la rendre à Anne en lui disant de la détruire, promis.— Et, elle est restée avec eux tout le week-end.— Oui, pourquoi ?— Enfin, je voulais dire, il n’y a eu personne d’autre qui est venu ?— Non, rassure-toi, il n’y a eu personne d’autre. Juste Daniel.— Mais Anne ?— Non, Anne a l’habitude de décrocher ensuite. Carole a passé la nuit et la matinée dans le lit de Daniel. Anne a dormi seule et elle est allée au marché le matin.— Et tu as revu Carole ?— Non, pourquoi ?— Écoute, elle a bien parlé à Anne. Donc, peut-être que tu arriveras à la faire se confier. Il faut vraiment qu’on en sorte, ça va trop loin.— On déjeune ensemble demain. Je te promets, j’essaierai.
«12...5678»