1. Deux ados dans la piscine (gay)


    datte: 10/02/2018, Catégories: Gay, Masturbation, Première fois, Auteur: bazounga, Source: xHamster

    Nous étions maintenant face à face, lui nu, et moi mon pantacourt et mon boxer sur les chevilles. Nos deux sexes en érection se touchaient. JP venait de me sucer, il affichait un sourire ravi. Je n’osais pas le sucer en retour, je ne l’avais jamais fait, ne savais pas comment m’y prendre et, pour dire la vérité, je n’en avais pas vraiment envie. Je fantasmais beaucoup sur lui (et sur d’autres garçons) mais toujours en tant qu’actif/top, jamais en tant que passif/bottom. Mais je ne me voyais pas lui refuser ce que lui venait de m’accorder, je lui proposai de lui rendre la pareille. Je lui saisissais le sexe de la main droite et commençai à me baisser quand il me dit « Non, j’ai une autre idée, suis-moi dehors. » J’étais plutôt soulagé mais je me demandais ce qui m’attendait. C’est alors qu’il se retourna. Je voyais enfin ses deux magnifiques fesses, ce cul sur lequel j’avais tant fantasmé. Il était tel que je l’avais imaginé, pas trop musclé, un peu bombé et totalement imberbe. Le bronzage doré du dos et des cuisses de JP faisait ressortir sa blancheur. Voyant ce cul parfait devant moi, à quelques centimètres de mon sexe, mon érection qui commençait à sérieusement ramollir, éjaculation oblige, redoubla d’intensité. Pendant que mon imagination s’activait, JP se pencha et fouilla dans son sac. Il me tournait le dos et se penchait en avant ! Est-ce qu’il cherchait des capotes ? Est-ce qu’il se mettait dans cette position pour me faire comprendre qu’il voulait qu’on aille plus ...
    loin ? Je m’avançai timidement et lui caressai les fesses. Il se releva instantanément et se raidit : « T’es fou, qu’est-ce tu fais ? Mets ton maillot de bain, on va dans la piscine ». Effectivement, il cherchait juste son maillot de bain dans son sac et était maintenant en train de l’enfiler. Je m’étais complètement trompé sur ses intentions, malheureusement. Après avoir à mon tour mis mon maillot, nous sortîmes de la cabine et sautâmes dans la piscine un peu plus loin. J’étais perdu, je trouvais la fin de notre petite expérience bien abrupte mais j’étais en même temps surexcité par ce que nous venions de vivre. Je me repassais les images en boucle dans ma tête et je rêvassais. Après quelques minutes passées dans l’eau, JP vint me trouver et m’emmena à l’écart. Le bassin de cette piscine était particulier, il était immense et avait une forme tarabiscotée avec plusieurs renfoncements. C’est dans l’un de ses renfoncements qu’il m’entraîna. On était planqué par un palmier planté sur un îlot au milieu du bassin. A l’abri des regards, il me roula une nouvelle pelle, plus rapide celle-là et glissa sa main dans mon maillot. Puis il me susurra à l’oreille : « Branle-moi pendant que je te branle, comme hier soir ». J’étais en panique à l’idée qu’on nous surprenne mais la piscine était quasiment déserte. Il devait y avoir 5 personnes en plus de nous et elles étaient à l’autre bout du bassin. Ses caresses eurent tôt fait de me convaincre. Je glissai à mon tour la main dans son maillot de ...
«12»