1. Mes aventures avec des strip-teaseuses (partie 1)


    datte: 10/02/2018, Catégories: Masturbation, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: Godot13,

    Ayant tout juste 30 ans, j'ai pris l'habitude depuis un certain temps de fréquenter une boite de strip tease se trouvant à proximité de mon bureau. Je suis marié et j'ai la chance d'avoir une femme qui n'est absolument pas contre que je puisse aller voir ailleurs de temps en temps. D'ailleurs, ça ne me gène pas qu'elle en fasse de même. Notre seule règle, ne pas coucher avec une personne que l'autre connaît personnellement. Le fait d'enchaîner assez souvent les shows privés m'a permis de mater des femmes sublimes rien que pour moi mais aussi d’établir un contact physique avec la danseuse, dans les limites de ce qu’elle accepte, et également parfois de faire connaissance et de discuter avec elle. C’est ainsi que j’ai fait petit à petit connaissance avec quelques-unes de mes danseuses préférées, et que j’ai approfondi la relation avec certaines. Celle qui m'a le plus marqué se faisait appeler Marine. Une jolie petite brune aux cheveux longs, avec un corps magnifique, notamment une belle poitrine, une petite toison alléchante et un postérieur sublime... . La première fois que je l'ai vu j’ai tout de suite pris un salon avec elle afin de faire plus ample connaissance. Le premier contact fut très froid. Elle se tint à distance, et refusa de s’approcher. Alors que je la tutoyais naturellement, elle me demanda de la vouvoyer. Elle me fit bien comprendre à quel point elle méprisait les clients de cet endroit, et à quel point elle s’en méfiait aussi. Bref, je partais avec un gros ...
    handicape mais j'adore relever les défis ! Je fis donc de mon mieux pour détendre l’atmosphère et montrer que je n’étais pas aussi repoussant que les autres. Un jour, elle me demanda ce que je faisais dans la vie. A ma réponse, je perçus une lueur d’intérêt, elle me révéla en effet qu’elle était étudiante dans un domaine très proche du mien, et qu’il n’était même pas exclu que nous nous rencontrions dans un cadre plus professionnel. Je repartis de là en rêvassant à divers scénarios de rencontres impromptues et embarrassantes pour tous les deux... La semaine suivante, je lui demandais de s’approcher, et elle accepta enfin. Je parvins même à lui poser mes mains sur son corps, sans qu’elle ne me repousse ! Tandis que nous faisions un peu plus connaissance en discutant des bons et des mauvais côtés de son job, ou les motivations des strip-teaseuses et celles des spectateurs, j’établissais un contact physique avec elle en caressant doucement sa peau. Toujours est-il que le contact progressait. La discussion restait un peu difficile, mais les corps, eux, se rapprochaient. Tout en lui caressant tout le corps, j’ai commencé à la prendre et à la serrer dans mes bras. Je lui ai caressé doucement le visage, et même massé la nuque. Je continuais ensuite en déposant quelques baisers sur son cou, sur ses joues. Quelques sessions privée plus tard, je tenta ma chance en tentant de l’embrasser sur les lèvres. A ma grande surprise, elle ne s’y opposa pas. Elle ne repoussa pas ma langue non plus ! ...
«1234»