1. Isabelle, grosse et petite mais belle (6)


    datte: 10/02/2018, Catégories: Partouze, Auteur: tomy83,

    Mon réveil sonne à 06h45. Je me lève péniblement. Je vais silencieusement à la douche, prendre mon café, m'habiller et part sans réveiller personne. Enfin je croyais car ma femme me rejoint sur le pas de la porte. - Bonne journée chérie. - Merci chérie et prends soin de toi. Petit bisou chaste, et je pars. J'arrive en avance à l'escadrille. Je dis bonjour à ceux déjà présent. Je vais me changer. A l'appel, toujours pas d'Isa. Je vaque à mes occupations et je vois la voiture d'Isa arriver. Elle vient vers moi. - Putain, j'ai ramassé hier, enfin tu vois, Je n'ai pas pu me réveiller. Je t'expliquerai. Elle me fait une bise à la commissure des lèvres et s'en va en trottinant vers son vestiaire. Quel cul, me dis-je. La Matinée se déroule calmement. La chaleur se fait de plus en plus forte au fur et à mesure que midi s'approche. On passe au bar de la base se rafraîchir. Isa est avec ses copines et moi avec mes potes. Elle me fait signe pour je la suive. Elle m'entraîne dans un petit coin du bar et me demande si je suis d'accord pour que je tienne avec elle le bar la semaine prochaine. Le président (Sous-officier qui représente les sous-officier de la base) cherche 2 gars. - Je n'sais pas si notre chef acceptera. -Le président s'occupe de tout. Allez, en plus de ça, on finit à 14h00... Allez. - D'accord, sale chieuse... - Oui mais que tu aimes bien quand même... Me répondit-elle en s'éloignant. Je retourne auprès de mes camarades. J'apprends, le mercredi, que notre demande est ...
    acceptée. Isa est folle de joie. La semaine passe vite. Le jour au boulot, le soir chez moi. Arrive le weekend. Ma femme, fidèle à elle-même, continu sa petite vie de mère bien attentionnée, oubliant celle d'épouse. Bien qu'elle fasse un effort vestimentaire, elle s'est même maquillée dimanche... Mais bon... On ne fera pas un cheval de course avec un âne. Je m'éclate avec mes fils dans la piscine, les initie à la joie de la pétanque. Bref rien de bien excitant, bien que je m'amuse avec eux. Il me manque quelque chose. Et cette chose, c'est Isa. Je vais me coucher vers 23h00, ma femme m'attend dans le lit. - Au fait chéri, ça c'est bien passé cette semaine avec Isa ? - Euh... Oui, enfin normale.- Tu n'as pas succombé à la tentation ? - Non. - Je peux te demander quelque chose ? - Oui... - Elle baise bien au moins ? Sa question me glace les sangs. - Je vais être honnête avec toi. C'est une furie. - j'aimerai apprendre à le devenir. - Il ne tient qu'à toi. - Enfin, vous n'aimeriez pas me l'apprendre ? - Quoi, Isa et moi ? Tu me propose un plan à trois ? - Je sais que c'est un de tes fantasmes. - Tu m'embête. Bonne nuit. Je m'endors des images érotiques plein la tête. Lundi matin, je me lève plus tard. Notre « corvée » au bar nous autorise à engager à 9h00. Je ne passe pas par l'escadrille, je vais directement au bar. Isa est déjà là, avec le président en train de compter la caisse. Isa est charmante. Elle est habillée d'une chemise blanche et d'un short en jean noir. Isa me dit que ...
«1234»