1. Anne-Sophie (2)


    datte: 11/02/2018, Catégories: Hétéro, Auteur: fantaflo, Source: Xstory

    Trois jours plus tard, c'est l'anniversaire d'Anne-Sophie. Je lui envoie de la lingerie. Trois ensembles soutien-gorge et string : un rouge orangé, un rose fuchsia et un bleu; et un bustier rouge. Elle m'appelle le soir, m'engueule avant de me traiter de fou. Elle est folle de joie. Elle regrette mon absence pour lui remettre le cadeau. Je sais qu'en fin de journée, elle ne voit jamais son copain avant 19h. Je lui dis : - Demain, je peux passer te chercher au travail vers 15h30. Tu arrives à sortir à cette heure-là ? Elle me rappelle le lendemain matin et me dit qu'elle a eu l'accord de son patron. Anne-Sophie travaille non loin de son domicile. Je me gare un peu à distance de son lieu de travail et me délecte de la voire arriver dans un combo tailleur-jupe courte-talons tout à fait excitant. Chez elle, elle ne quitte que son manteau. Nous baisons sur son bureau, car cela l'excite d'être en "tenue de travail". Cela me rend fou de la prendre ainsi : la voir assise sur le bureau, le chemisier ouvert, ses seins à moitié sortis de son soutien-gorge, la jupe relevée à la taille, les jambes gainées de nylon et écartées, ses talons encore aux pieds, son string négligemment mis de côté et ce visage coquin limite pervers Pfff, un cliché irrésistible ! Après cette entrée en matière, Anne-Sophie passe le bustier rouge et me suce. Elle passe ensuite l'ensemble bleu et me suce. L'ensemble rose fuchsia ? Elle me suce, mais j'ai repris de la vigueur et nous faisons l'amour dans son lit. Ou ...
    plutôt, je la baise dans son lit. A 18h, Anne-Sophie passe l'ensemble rouge orangé alors que je suis sur le départ. Baisers, fellation. Je la prends contre la porte d'entrée. Il me faut de longues minutes pour jouir en elle et cela la comble au plus haut point. Je dois ensuite filer en vitesse. Je suis alors quasiment certain de la revoir bientôt. Mais si notre relation continue par téléphone, Anne-Sophie refuse que l'on se revoie. Je pensais qu'elle quitterait son mec, mais il garde son influence sur elle. Avec le recul, je n'étais pas assez mûr pour comprendre ce qui se passait. Après coup, j'ai eu un temps presque honte, car je me sentais coupable d'avoir profité d'elle ce jour-là, en la baisant sans cesse, sans qu'elle ne jouisse. Petit à petit, nous cesserons nos téléphones. Nous garderons encore contact par mail jusqu'à la fin de l'année avant de le stopper aussi. J'oublie finalement Anne-Sophie pendant trois ans et demi. Jusqu'à ce jour où, dans un ascenseur, j'ai un flash en croisant une femme. Son regard me rappelle soudainement Anne-Sophie et il me prend alors l'envie de la recontacter. Que devient-elle ? Est-elle toujours aussi jolie ? Peut-être est-elle disponible après tout. Je lui écris un mail sans beaucoup d'illusion cependant. Une semaine plus tard environ, surprise, elle me répond qu'elle serait ravie de me revoir et nous prenons rendez-vous. Il fait grand beau ce samedi de juin et vers 11h, j'arrive chez Anne-Sophie. Baiser timide sur le coin de la bouche ...
«123»