1. L'aire d'autoroute (1)


    datte: 02/11/2016, Catégories: Gay, Auteur: francky442001, Source: Xstory

    Je suis souvent sur la route pour mon travail et j'ai déjà eu un aventure avec un autre homme dans un hôtel, mais il ne m'était jamais rien arrivé sur une aire d'autoroute. Il est vrai que je n'ai jamais rien cherché non plus et surtout, je ne vais jamais dans les sous-bois ou ailleurs que dans les toilettes. Cette histoire est arrivée il y a quelques semaines. Je montais d'Angers à Paris et une envie pressante m'a prise et je sortais sur la première aire à disposition. Il s'agissait d'une petite aire avec seulement les toilettes, un petit parking et rien d'autre. IL y avait un petit bosquet pas loin mais comme je vous l'ai dit, je ne m'y aventure pas. Je rentre donc dans les toilettes et me poste devant les urinoirs. Un homme vient à côté de moi et urine également. Il finit rapidement, et reste là, faisant de lents allers retours sur son pénis. Je regarde machinalement et voit son sexe en semie érection. Je me rends compte que j'ai fini depuis quelques secondes et que je n'arrive pas à lacher des yeux cet homme qui se masturbe devant moi. Mon sexe commence à réagir et je regarde l'homme, 35/40 ans, brun, 1m75 environ, assez svelte, de beaux yeux verts clairs. On se sourit et je commence alors clairement à me caresser moi aussi. Je bande assez rapidement, je me regarde et il fixe avec envie ma bite maintenant bien tendue et atteignant les 19cm. Il tend sa main, et prend mon sexe pour me masturber lentement. Le moment est super excitant, personne alentour mais si quelqu'un ... arrivait, voyant un homme en branler un autre dans un lieu public. Je tends ma main et je touche cette bite un peu plus petite que la mienne mais assez épaisse. Elle est bien plus épaisse que la mienne une fois complètement bandée. - J'ai envie de te sucer, me dit-il - ok, mais pas ici, viens dans les toilettes fermées Il me précède et s’assoit sur les toilettes. Je ferme la porte et me plante devant lui. Sans attendre, il gobe ma queue. Le ressenti est divin, sa bouche moite et chaude englobe ma bite, il va doucement, ressort le tout, lèche mon gland, bouffe mes couilles, bref la meilleure pipe que j'ai jamais eue. Je sens que je vais venir - Arrête je vais jouir Il sourit et reprend, je ne me retiens pas et jouit pleinement dans sa gorge, je sens mon sexe expulser plusieurs jets et lui avale tout en me regardant, le regard plein d'une perversité que je connaissais pas encore. - T'es un coquin toi, lui dis-je - j'aime le sexe, le sperme et faire jouir quelqu'un, si c'est ça être coquin alors j'assume Je n'ai pas envie de partir, je me mets donc à genoux, il se lève et me présente son vit tendu. Il est bien épais et j'ai un peu de mal à le prendre en bouche, mais même après avoir joui, j'ai encore envie de sexe. A mon tour de lui montrer mon savoir-faire, et je m'applique à le sucer doucement, le regardant dans les yeux, gobant ses couilles, léchant son méat tout en le branlant. - Tu as un regard de salope quand tu suces - Et tu aimes te faire sucer par une salope ? - Oui, pompe ...
«123»