1. Fantasme au cinéma


    datte: 11/02/2018, Catégories: cine, fantasme, hh, Oral, hdanus, hsodo, Auteur: nicocine,

    Bonjour, je suis un homme de 35 ans, pas très grand, plutôt mince. Je suis bissexuel. Je fais souvent le fantasme suivant quand je me retrouve seul dans mon lit Je rentre dans un cinéma porno de la capitale, il fait chaud, très chaud. On peut entendre, en plus de la bande son du film, des gémissements parmi le public. Je sens déjà des yeux posés sur moi. Je décide de m’asseoir dans une rangée vide, vers le milieu de la salle. Sur l’écran, une femme se fait pénétrer par deux hommes. Je regarde le film et commence à bander dans mon jean. Je prends ma queue à travers le pantalon pour la replacer correctement, c’est alors que je sens un mouvement sur ma droite. Je jette un coup d’œil. Un homme, que je ne vois pas très bien à cause de l’obscurité, s’assied à deux fauteuils de moi. Le film continue de défiler sur l’écran. Trois filles sont en train de se rouler des pelles sur un canapé. Je commence à passer une main par dessus mon pantalon et à m’enfonce un peu plus dans le fauteuil. Je déboutonne le premier bouton de mon jean. Sur ma droite, je sens l’homme se rapprocher d’un fauteuil. Cette fois, je le regarde vraiment. Mon cœur commence à s’accélérer. Il est plus grand que moi, il a l’air de la même tranche d’âge avec un peu de ventre. Il se caresse, la main dans son pantalon, en me regardant de temps en temps. Je décide de déboutonner un peu plus mon jean et commence à me masturber à travers mon boxer. Sur la toile, les trois filles sont en train de se lécher la chatte ...
    mutuellement. L’homme, qui n’est plus qu’à un fauteuil de moi a complètement sorti sa queue et se caresse en me regardant. Je continue à me branler à travers mon boxer et mon regard va sans arrêt de son visage à son entrejambe. Mon estomac se noue, je suis excité, mes battements de cœur s’accélèrent encore. Ma main gauche glisse dans mon caleçon et je me caresse directement. Je prends une grande respiration et sors ma queue de sa prison tout en regardant l’homme à côté de moi. Il se décide enfin à se mettre sur le fauteuil juste à côté du mien et pose sa main gauche sur ma cuisse. Je le regarde, il me sourit. Mon regard est attiré vers son entrejambe. Sa main droite caresse son membre de tout son long. Je pose à mon tour ma main sur sa cuisse et remonte lentement. Il se tourne vers moi et la main qui caressait son membre vient se placer à la base de ma queue. Je me tourne vers lui et en fait autant. Nos deux visages face à face, je pose la main sur sa bite gonflée à mort. Il se rapproche et m’embrasse dans le cou pendant qu’il commence à me branler. Sa bouche remonte vers mon visage, ma bouche, nos langues se trouvent, s’emmêlent. Mes doigts jouent avec sa queue, les siens avec la mienne. Nos bouches se séparent. C’est à mon tour de descendre vers son cou, Je sors ma langue et la passe le long de son cou. Il arrête de me masturber et pose sa main sur ma nuque. Je baisse la tête lentement vers sa queue et me penche de plus en plus. Il se soulève un peu du siège pour baisser son ...
«123»