1. A son service


    datte: 12/02/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Auteur: Orenbarre,

    ! ... Bon écoute, ne te berce pas d'illusion, je n'ai aucune attirance pour toi mais pour te remercier des nombreux services que tu me rends, je veux bien te récompenser Et elle tomba sa mince robe d'été, seul vêtement qu'elle portait Je devais sembler complètement idiot face à elle, les bras ballants, la bouche ouverte, tremblant de tous mes membres • Et bien Sylvain, qu'attends tu pour faire pareil que moi ? Timidement je tombais à mon tour mes habits, peu fier de ce que je lui présentais Et ce que je craignais se produisit, elle éclatât de rire ! • Oh oh mais mon pauvre ! C'est complètement ridicule ce que tu me montres là ! Je n'ai jamais vu un sexe d'homme aussi petit ! J'étais pétrifié mais la vue de son corps me faisait quand même bander ! • Et bien si c'est sa taille maximale, je crois que ma récompense va s'arrêter à se que tu te branles toi-même ! J'étais humilié mais excité, une étrange sensation qui finalement était loin de me déplaire Elle me demanda de la lécher se que je fis avec application • Pff même ça tu ne sais pas t'y prendre me dit elle Allez fini toi qu'on n'en parle plus, tu finis par me frustrer Je tentais de m'excuser : • Je suis désolé, je ne demande qu'à apprendre • Mouai, ce n'est pas gagné Bon écoute, pour aujourd'hui tu vas te branler pour te calmer, mais demain tu iras en ville m'acheter un gode de bonne taille dans un sex-shop. Avec ces chaleurs, j'ai des envies que tu ne peux satisfaire et mes amants sont soit en vacances soit trop pris par ...
    le boulot dans la journée pour venir me sauter. Le seul homme que j'ai sous la main, si je peu appeler ça un homme, c'est toi donc autant que tu te perfectionnes et apprenne à me donner du plaisir avec ta bouche C'est ainsi que je rentrais à son service aussi pour les choses du sexe mais notre relation bien qu'ayant évolué resta toujours là même, elle commandait et j'obéissais. Elle prenait un malin plaisir à me ridiculiser et à me soumettre et finalement j'adorais cela. Je pense qu'elle assouvissait avec moi un côté de sa personnalité qu'elle avait bien encrée en elle, c'est-à-dire une personnalité de dominatrice. Quand je m'y prenais mal il arrivait qu'elle me corrige en me giflant Plusieurs fois elle me donna la fessée Le seul plaisir qu'elle m'accordait était que je pouvais me masturber en sa présence. Sinon pas de fellation et de caresses de sa part quant à lui faire l'amour je n'y pensais même pas ! Elle m'appelais désormais « petite chienne » car elle trouvait que je la léchais de mieux en mieux ! J'eu droit (quand elle considéra que j'étais bien docile et soumis à sa personne) à être présent quand elle reçu un des ses amants. Je dû les servir et obéir au moindre de leur désir Ainsi je lubrifia le trou du cul de Cindy avant que Christian, son amant la sodomise Christian avait lui aussi des tendances de dominateur et ne se privait pas de me donner des ordres et de me ridiculiser. Cindy l'encourageait en lui disant que j'aimais être traité de la sorte, ce qui n'est pas ...