1. Piano et Saxo


    datte: 12/02/2018, Catégories: fh, ff, hplusag, hagé, amour, cérébral, Voyeur / Exhib / Nudisme, rasage, Oral, Oral, pénétratio, fdanus, Auteur: Domibec, Source: Revebebe

    Deux autres notes, comme pour s’échauffer Puis, quelques tons au-dessus, l’instrument joue au même rythme la même mélodie que les basses du piano doum, doum-doum-doum, doum, doum-doum-doum Puis, à leur tour, les notes du saxophone s’envolent, prennent leur indépendance, se détachent du thème des basses Elles ne se heurtent pas à celles du piano, ne les imitent pas non plus, non, elles les appuient, leur donnent du relief Elles les épousent. Les basses continuent et les aigües s’affirment. Alors le saxo se fait plus doux, devient accompagnement, support Puis c’est le saxo qui s’affirme et alors le piano se fait discret ; à leur tour, les aigües deviennent accompagnement. Tandis que les basses continuent inlassablement leur mélodie sur le même rythme dong, dong-dong-dong, dong, dong-dong-dong Tour à tour les instruments prennent le dessus et l’autre se fait douceur Lui et elle ne se sont jamais regardés. Ou du moins, lui ne s’est pas retourné pour la voir. Mais elle, si au début elle regardait ses mains jouer sur les touches d’ivoire, elle joue maintenant les yeux fermés. Lui aussi a les yeux fermés. Tous les deux concentrés sur les notes qu’ils impulsent à leurs instruments. Mais tous les deux parfaitement accordés. En communion profonde. La musique devient plus puissante, les notes s’enroulent de plus en plus fortes, de plus en plus hautes, de plus en plus rapides Et puis il n’y a plus qu’une seule note aigüe du piano qui se répète inlassablement, pendant plus d’une minute, ...
    très forte, tandis que les basses, toujours au même rythme, avec la même mélodie sontfortissimo et les notes du saxo se succèdent, glissent, donnant l’impression d’une tempête, d’une tornade Tout s’arrête doucement. Descente et arrêt des aigües Descente du saxo qui vient au niveau des basses du piano et s’accorde à leur mélodie et à leur rythme De plus en plus doucement. Une dernière note. Une autre. Plus rien. Silence Il a gardé ses mains sur le clavier. Elle a gardé son instrument en bouche, ses doigts sur les clés. Ils se détendent l’un et l’autre. Leurs épaules s’affaissent. Les personnes massées autour d’eux poussent aussi ensemble un grand soupir, comme si chacun avait été tendu et avait retenu sa respiration pendant un long moment Et enfin, ils applaudissent. Alors les deux musiciens semblent reprendre contact avec la réalité. Ils ouvrent les yeux, sourient Il se lève de son siège et se retourne. Il la prend par l’épaule, la serre contre lui et dépose un baiser sur son front. — Merci. Vous avez été superbe.— Non : merci à vous. C’était super, oui— On va boire quelque chose ensemble ?— Volontiers. Elle repose son instrument dans sa mallette posée par terre. Il referme le piano. Ils ne font pas attention aux autres. Ils sont comme seuls. Encore, semble-t-il, plongés dans leur musique. En se dirigeant vers la table sur laquelle sont disposés verres et bouteilles, il lui souffle : — Vous m’avez troublé avec votre saxo— Ah bon ? Qu’est-ce que vous voulez dire ?— Servons-nous ...
«1234...16»