1. États d'âme et trahison


    datte: 12/02/2018, Catégories: vengeance, nonéro, historique, aventure, historiqu, amourcach, Auteur: Pierre Siorac,

    service du roi ; je suis resté mousquetaire. Ce sont eux qui ont déserté.— Allons, ne sois pas de mauvaise foi. Tu n’étais pas au service du roi, naguère, mais au service de Constance ; et c’est pour ses beaux yeux que tu as aidé la reine à sauver la face contre le roi lui-même.— Je servais le roi sans qu’il le sache Il était tout entier sous l’emprise de Richelieu.— Mais Richelieu était grand, et tu l’as toi-même reconnu, ensuite ; il t’a même récompensé pour tes exploits, finalement.— Richelieu savait reconnaître la valeur d’un homme.— Oui d’un homme dont il avait été l’ennemi, qui lui avait tenu tête. Et voilà qu’aujourd’hui tu n’es même plus capable de tenir tête à ce fourbe de Mazarin. Voilà que tu t’empresses pour lui d’aller briser une belle histoire d’amour.— Nous devons abattre l’Espagne, pour le bien du roi et du royaume : voilà le véritable objet de ma mission.— Allons, d’Artagnan Les puissants ont toujours un pays à abattre. Richelieu voulait abattre l’Angleterre, et tu as tout empêché. La raison d’État est un prétexte de puissants pour écraser les braves de toutes les époques. Ne me dis pas que tu crois à ces billevesées— Suffit ! Tais-toi ! Nous arrivons bientôt Je veux parler à mes amis les yeux dans les yeux. Après seulement, je déciderai.— Sage décision, d’Artagnan. Et je me réjouis car je viens de comprendre qu’au fond de ton âme, tu as déjà pris ta décision. **************
«1234»