1. mon collègue suite


    datte: 12/02/2018, Catégories: Gay, Masturbation, Auteur: vampirello,

    Voilà que mon collègue sors de la pièce, son jean est gonflé on dirait que sa queue va sortir du pantalon. Il bande comme un cerf. Il se dirige vers les toilettes, après l'histoire plus ou moins fausse que je lui ai raconté il va se branler comme un fou. J'attends dans le réfectoire, après une demi heure il revient repu, son gros paquet entre les cuisses est moins gros, mais il a du répondant, il a une sacrée bosse. La journée se passe, nous faisons notre travail, nous nous croisons dans dans le magasin à l'arrière En passant il me dit : - Avec ce que tu m'as raconté ça ma drôlement excité. - Tu vois lui dis-je une bouche de mec vaut aussi bien que celle d'une femme, la preuve je lui ai largué ma purée au fond de sa gorge et j'ai bien joui. - Oui me dit-il je sais pas si je pourrai le faire, enfin qui sait un jour peut-être. Je me dis &#034toi mon petit gars tu perds rien pour attendre. Mais comment faire pour le faire venir dans ma bouche, la vue de sa braguette me mets à chaque fois dans état second. Je baise ma femme, le soir en pensant à sa bite que je n'ai pas vu et que j'imagine énorme. La semaine se termine normalement, nous nous souhaitons un bon week-end et chacun rentrons vers notre domicile. Je sais que le lundi suivant nous serons que deux, mes autres collègues sont en congés, le rendement des commandes est plus bas. Je me dis chouette on se sera que tous les deux. Le lundi matin arrive mon beau T...... est là toujours pareil, chaussé de ragers et d'un jean levis ...
    bien moulant, qui lui fait bosse énorme, campé sur ses longues jambes il est magnifique, très viril. Nous nous saluons comme d'habitude prenons un café avant de commencer le taf, la matinée se passe tranquillement, l'heure de repas arrive nous nous quittons car à l'époque mon domicile était tout proche. Je devais commencer l'après midi vers 14:00, mai je voulais arriver plus tôt pour finir une tâche que j'avais commencé. Je déjeune chez moi, le repas fini je me dépêche pour revenir au boulot je sais qu'il arrive plus tôt. Je gare ma voiture sur le parking, effectivement sa vielle 4L est là le parking Je me dirige à l'intérieur du bâtiment vers le réfectoire ou je vais prendre un café pour commencer mon boulot. J'ouvre la porte du réfectoire, et que vois-je, je n'en reviens pas, mon collègue assis devant la table, il avait défait le miroir qui se trouvait dans les toilettes, très facile à enlever il faut simplement le glisser. Donc mon T..... avait mis le miroir sur la table et l'avait bloqué devant lui pour qu'il puis se voir. IL avait sorti sa bite de son jean les couilles pendaient, elles étaient grosses de vrais oeufs de poule, sa bite très longue et recourbée d'un diamètre conséquent, en fait je voyais une bite d'âne devant moi, il avait sorti sa queue et ses couilles de la braguette. Sans baisser son jean. Je le voyais branler cette merveille devant moi, il se regardait dans la glace pendant qui astiquait sa queue, elle était vraiment énorme elle devait frôler les 25cm ...
«123»