1. Les enchères


    datte: 12/02/2018, Catégories: Dans la zone rouge, Auteur: Laure60, Source: Hds

    De temps en temps un homme prénommé André qui réside dans la ville qui est la préfecture du département me contacte et fait appel à mes services quand il se déplace dans la ville ou je réside ou dans les environs et nous faisons l'amour dans une chambre D'hôtel. Veuf ayant la quarantaine, de taille moyenne, brun et élégant il se montre toujours satisfait de mes prestations sexuelles et est d'une compagnie agréable. A chaque fois il me parle de son association qui a pour but de venir en aide aux enfants défavorisés de sa ville en proposant des sorties et activités ou l'aide à des familles en difficultés afin que leur progéniture vive un peu mieux surtout au niveau scolaire et récréatif. Ils se sont mis en tête de recueillir suffisamment d'argent pour envoyer les enfants en vacances à la mer qu'ils n'ont jamais vue pour la plupart. Ils utilisent tous les moyens à leur disposition mais ce n'est pas toujours facile. Ce jour là il me dit qu'ils n'arrivent pas à boucler le budget pour le séjour à la mer et en blaguant je lui dis: <<tu rassembles un maximum d'hommes dans une salle et tu leur présentes une femme qui se déshabille en fonction des dons et tu peux même la mettre à prix pour une soirée avec le plus gros enchérisseur. Ce que je lui ai dit le fait rire. <<tu as de l'imagination, j'aime bien ta blague>>. Une semaine plus tard André me téléphone. <<pas si saugrenue ton idée d'enchères, j'ai racontée ta blague à des collègues de l'association, ils ont trouvé l'idée ...
    intéressants et ont répandu l'info autour d'eux et à d'autres associations surtout celles uniquement masculines, le retour est positif, certains sont prèts à organiser la chose et proposent un endroit discret et assez grand pour ça>>. <<tu es plus fou que moi mais maintenant il va te falloir trouver une femme capable d'affronter une salle remplie d'hommes et se déshabiller devant eux ce qui n'est pas évident>>. <<je pensais à toi, tu me parais qualifiée pour cela>>. <<jamais je ne ferais ça et puis il faut avoir de l'aplomb, ce n'est pas facile>>. <<combien tu veux>>. <<ce n'est pas une question d'argent, je ne me sens pas apte à me dévêtir devant des spectateurs>>. Il avance des arguments et essaie de me convaincre. <<réfléchis et rappelles moi>>. Pour réfléchir, je réfléchis beaucoup, plus je le fais et plus ce qui me semblait impossible l'est de moins en moins et comme on ne se refait pas. Une semaine passe et j'appelle André. Je sais que ce n'est pas raisonnable et que je vais prendre de gros risques. <<je peux le faire mais à certaines conditions>>. <<dis ton prix>>. <<je le fais gratuitement mais je veux participer à l'organisation, avoir mon mot à dire sur le déroulement et que l'on assure ma sécurité car je ne veux pas qu'une meute d'hommes enragés me sautent dessus>>. <<pas de problème on ne fait rien sans que tu sois d'accord>>. Je lui expose comment je vois la chose et dans les semaines qui suivent nous restons en contact et attendons de nous rencontrer dans un hôtel pour ...
«1234...7»