1. Le Curé de Gnancucu.chapitre 2


    datte: 12/02/2018, Catégories: Humour sexuel, Tabou, Auteur: wolfie91,

    après j'aurai la paix avec lui et je pourrai inviter Ildéfonse pour la défonce…, voilà, cela vient… », et une grosse giclée bien épaisse fut extraite de la pine épiscopale. « Viens, mon chéri, que je te fasse un gros papou ! » Dit Louise. Elle remonta le long du corps de son amant du soir et lui colla un gros patin et lui enfila, entre les dents, le produit de ses couilles. « Mais tu es dégueulasse de me remettre ma sainte purée dans les dents ! – Bah, quand tu as envoyé ta purée de pruneau en direction de mon estomac, tu ne t'es pas posé de questions ! .. Apprécie le bon goût de tes pruneaux, ceux du séminaire sont moins goûteux ! – Là n'est pas la question, au Séminaire, c'est eux qui me traient et je n'ai pas, en retour, le produit de mes couilles ! – Il faut un début à tout, si tu veux, tu peux encore me reluire un peu mon minou ! – Bah ! Non, je n'ai plus envie maintenant, sans l'excitation, ce n'est pas un plaisir ! – Votre Excellence, puis-je appeler Ildéfonse pour me défoncer je n'ai pas eu trop mon plaisir, malgré votre 22 long rifle, il n'a pas causé de ravage au bon endroit ! – Fais, peut-être que le spectacle me redonnera envie ! – Ildéfonse, rugit-elle, viens, j'ai besoin de tes services, celui de son excellence est en panne sèche ! » Ildéfonse, n'entendant que son bon cœur contre sa mauvaise fortune se félicita d'avoir épargné sa substance, il se précipita dans son vrai lit, poussa un peu son Excellence qui était un peu confuse de sa piètre performance. « Mon ...
    chéri, viens d'abord déguster ma moule, c'est la saison, j'ai évité qu'elle soit assaisonnées par son Excellence, il a même accepté de reconnaître que sa mayonnaise n'avait pas un assaisonnement digne de grands chefs, elle est nature à 100 % ! » Ildéfonse, la lippe avantageuse, avança ses pratiques linguistiques, il n'y avait pas que le latin qu'il parlait aisément, la langue fourrée faisait partie de ses meilleures connaissances linguistiques, sans parler qu'il donnait souvent sa langue au chat. Son verbe fit merveille, Louise décolla enfin pour se diriger vers son premier orgasme de la soirée. Suite au broutage de son amande, là voilà qui partit dans un deuxième tour aussi violent que le premier quand, royal, l'étendard flottant au vent, ou plus simplement le dard au gland retroussé, Ildéfonse fonça et défonça la moule qui attendait avec impatience ce goupillon qui, son con devait satisfaire. « Belle pièce, mon ami, commenta le Vicaire du Christ, plagiant quelque peu Pompidou admirant De Gaule qui vidait sa gaule aux toilettes de l'Élysée, si ce n'est qu'il avait dit : « belle pièce, mon Général », lequel l'avait prié de regarder devant lui ! « Je me demande si l'envers vaut l'avant ? Rajouta le Saint évêque, en glissant une main curieuse entre les fesses de son curé occupé, en bon missionnaire qu'il était, à fourrer la belle qui n'attendait que cela. .. Votre fion m'a tout l'air d'être apte à recevoir mon baptême, d'autant plus que mon ostensoir a l'air de se réveiller ! .. ...
«1234...8»