1. Espace fermé. Horizon dégagé.


    datte: 12/02/2018, Catégories: ffh, 2couples, couplus, vacances, sauna, Voyeur / Exhib / Nudisme, Oral, 69, préservati, fdanus, échange, couple+f, entrecoup, Auteur: RobertAnne62,

    laissant son corps s’habituer à la brûlure de cet air chargé d’humidité. Elle commence à se décontracter mais la porte s’ouvre, laissant le passage à un couple, certainement celui dont on lui avait parlé. Ils la saluent. Manifestement ce ne sont pas des Français. Ils s’installent. Passent quelques minutes, puis ils se parlent. Johanna pense " Suédois ou Hollandais". La femme se tourne vers elle et lui demande : — Excusez-moi, mais nous nous demandions si nous pouvions enlever nos maillots sans vous déranger. Et elle continue. — Ces vêtements nous gênent. Pas vous ? Mais il ne faut pas que cela vous dérange. Mon amie n’est pas prude et ils ont raison, le tissu empêche la peau de respirer et d’évacuer les toxines. Elle donne son accord et la minute d’après tous trois ont repris leurs places, nus comme au jour de la naissance. Enfin pas tout à fait car elle constate que le couple est légèrement bronzé sur tout le corps. Manifestement des adeptes du naturisme. Comme elle ne veut pas être indiscrète elle ferme les yeux et se cale confortablement pour profiter de l’instant. Pas un bruit, pas un mouvement, juste le chuintement de l’air humide sur les pierres brulantes. Elle ouvre les yeux et son regard croise celui de l’homme qui semble d’un seul coup mal à l’aise. Il bouge mais elle a le temps de voir qu’il montre une énorme érection avant qu’une serviette ne cache le sexe. Enfin, cache n’est pas le bon verbe, car la verge érigée fait comme un poteau de cirque retenant le tissu ...
    éponge. L’homme, tout en grommelant quelques mots à sa femme, sort du hammam pour essayer de calmer son ardeur. La femme restée seule avec Johanna rit de bon cœur et, comme mon amie ne fait pas de scandale, lui dit. — Excusez mon mari. Il ne voulait pas vous manquer de respect, mais vous êtes si belle et si nue. Tout en terminant sa phrase son regard insiste vers le sexe de Johanna. Mon amie apprécie le compliment sur sa beauté qui est capable d’inspirer un si bel émoi. Quant à sa nudité, la femme fait allusion à son épilation totale, justement renouvelée avant le départ de Paris. C’est vrai que rien n’arrête le regard et elle réalise maintenant que l’homme assis en face d’elle devait avoir une belle vue sur son intimité. Elle rassure sa voisine, lui faisant comprendre qu’elle prend cet incident plus comme un hommage qu’une indélicatesse vulgaire. Lorsque le mari revient, manifestement calmé, elle remarque que, même au repos, l’objet reste de belle taille. Ils échangent quelques mots et Johanna les salue avant de partir. Lorsque David lui demande si tout s’est bien passé, elle lui signale juste qu’un couple était présent, mais ne lui parle pas de ce petit incident. Le lendemain, après une longue rando, elle redescend, toujours seule, au hammam. Cette fois, elle se met tout de suite à l’aise et lorsque le couple arrive, ils s’installent comme la veille, bavardant de choses et d’autres dans un français quelquefois approximatif. Mais les même causes produisant les mêmes effets, le ...
«1234...13»