1. Amira et Orion, rencontre (1)


    datte: 13/02/2018, Catégories: Zoophilie, Auteur: FireEye, Source: Xstory

    très vite. Amira alla jusqu'à accompagner l'objet intrus en le poussant du bout de son doigt, pour qu'il s'enfonce bien au coeur de la bite de son amant. Et celui-ci avait l'air de beaucoup apprécier cette attention. Tandis que le chien profitait du petit vibromasseur, Amira se releva et alla jeter un coup d'oeil à l'anneau. Mais la chair du chien avait tellement enflé que l'objet était maintenant noyé sous deux épaisseurs de chair bouillante et injectée de sang. Orion avait intérêt de débander s'il voulait s'en débarrasser, mais Amira avait confiance. Elle retourna s'asseoir face à la verge du chien, et la reprit sur sa chatte. Elle s'y frotta doucement en griffant du bout des ongles l'extrémité de l'appareil génital, et décida de reprendre son sextoy. Pour l'atteindre, elle dut plonger plusieurs doigts dans la verge d'Orion, au grand bonheur de ce dernier qui n'en finissait pas de jouir. Quand le vibromasseur fut ressorti, une longue coulée de sperme le suivit: il avait agi comme un bouchon et fait se remplir la bite du chien. Maintenant, les jets recommençaient de jaillir, mais Amira avait une idée excitante. Sous le regard de son chien, elle mit les doigts en cône et les présenta devant le gland de l'animal. Ensuite elle alla à la rencontre de cette chair surexcitée, et s'y enfonça directement. Noyée jusqu'au poignet, elle releva les yeux et soupira: - J'aimerais avoir ta bite pour sentir ça, mon chou. Tu prends ton pied j'espère? Le chien jouissait comme jamais et ...
    elle le voyait dans ses yeux. Alors elle continua de pousser et enfonça jusqu'à son coude dans sa verge. Et après avoir changé de position, elle put s'approcher encore plus, et toucher le gland canin avec l'aisselle. Elle était au plus loin. - Allez, Orion, prends tout ton pied mon chéri. Regarde-moi, j'ai mis le bras entier dans ta bite, et toi tu jouis comme un fou. Je devrais essayer de mettre un doigt dans ton anneau, non? Mais la longueur de la bite d'Orion était devenue telle que sa jeune maitresse n'aurait pas le bras assez long pour ça. Par ailleurs, elle sentit quelque chose de nouveau: - Ah? Je peux ouvrir la main. Tu me sens? Je pense que ta bite est en train de se remplir de sperme. Je vais ressortir et regarder ça... Elle retira doucement son bras devenu poisseux, et ensuite elle regarda dans l'urètre qu'elle avait rendu béant. Au fond se voyait une délicieuse mare de sperme dont la surface s'agitait en soubresaut à chaque nouvelle giclée. Excitée comme jamais, Amira se coucha et pencha la bite pour déverser le sperme à l'extérieur. Et elle reçut tout sur le visage, le temps d'en avaler une gorgée. Ils continuèrent de batifoler un moment, mais une heure et demie après le début de son érection, Orion était à bout de force et il commença de débander. Amira l'accompagna lentement dans son retour à sa taille normale. Quand le bulbe eut disparu et quand sa verge fut redevenue molle, elle alla attraper l'anneau en acier pour le tirer délicatement de là. Elle dut cracher ...