1. M comme Mélanie


    datte: 13/02/2018, Catégories: fh, jardin, fsoumise, Voyeur / Exhib / Nudisme, Oral, fsodo, initfh, Auteur: Patrik, Source: Revebebe

    D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu une tendance à la domination, à imposer mon point de vue, mais de façon non frontale, écoutant les arguments de la partie adverse pour mieux les retourner. Bref, je suis un peu manipulateur à ma façon. C’est là mon moindre défaut.C’est en visionnant le fameux film « Histoire d’O » que j’ai eu la révélation. Le film en question n’est certainement pas la panacée, il est même bancal, voire presque nul, mais il a le mérite de donner une assez bonne idée des joies de la domination ainsi que de la soumission qui va avec. Un peu comme dans les « Cinquante nuances », trilogie risible écrite par une personne qui n’a visiblement pas expérimenté le centième de ce qu’elle raconte. Mais ces livres et films ont permis à beaucoup de femmes (et d’hommes) d’épicer leurs nuits. Ce qui est déjà ça de prisCe qui assez stupide dans l’histoire est que j’ai découvert tardivement le film « Histoire d’O ». Dans la foulée, j’en ai profité pour regarder d’autres films comme « Gwendoline », mais rien de transcendantal ! Oh non ! C’est alors que je me suis penché sérieusement sur la question et que j’ai vite découvert qu’entre les films et la réalité du terrain, il y avait le même écart qu’entre un fast-food et un restaurant gastronomique. C’est dire !Néanmoins, c’est en visionnant divers films d’amateur (au sens noble du terme) que j’ai eu une meilleure idée de la réalité des choses, même si parfois, c’est « légèrement » surjoué. D’ailleurs, c’est fou ...
    ce qu’on peut découvrir comme idées amusantes dans ce genre de vidéoDu coup, je me suis lancé, ce qui n’a pas été des plus faciles Au début, j’ai eu des hauts et des bas, plutôt des bas que des hauts, je pourrais d’ailleurs remplir un livre d’anecdotes sur le sujet, ce que je ferais peut-être plus tard quand je serai à la retraite ou quand je n’aurai plus besoin de travailler. Idem pour ma vie sentimentale qui n’a pas toujours été faste, bien que dans l’ensemble, je ne sois pas à plaindre.Et puis un jour, alors que j’étais redevenu célibataire Aujourd’hui, je suis convié à un colloque traitant des toutes dernières dispositions administratives relatives à ma profession. Ça ne m’emballe pas trop d’en être, d’autant que, comme d’habitude, notre chère administration nous a pondu des textes qui démontrent une fois de plus leur totale méconnaissance du privé ! Mais comme dans mon entreprise, j’ai été désigné volontaire, je n’ai pas eu trop le choix. Ma seule consolation réside dans la bienveillance qu’auront envers moi mes collègues ces prochains jours ! Enfin, la pause ! Je me dirige vers le buffet pour aller y prendre un jus d’orange largement mérité. Ah, pour une fois, cette boisson n’est pas trop chimique ou abondamment coupée d’eau. Dans un coin, divers autres invités semblent trouver pénible, eux aussi, le colloque, c’est assez flagrant sur leurs visages. Alors que je m’apprête à aller leur dire un petit bonjour, je remarque dans un coin une femme plutôt mignonne, un peu plus ...
«1234...14»