1. Les voyages en "Bitécul"


    datte: 14/02/2018, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Albin Thai, Source: Hds

    Depuis que le virus des voyages m'a pris, j'ai toujours entendu dire que les faire en stop, était la meilleure occasion d'avoir des aventures. Je suis petit de taille. Je suis blond, les cheveux courts et un cul d'enfer. Ma peau, couleur miel, me donne à penser que ma mère a fauté avec un étranger. Mais, peu importe. Le fait est que je plais aux femmes, aussi bien qu'aux hommes. Dès que j'ai eu 18 ans, je me suis acheté un sac à dos, et j'ai taillé la route, direction l'est. Pourquoi l'est, parce que de l'autre côté, c'est la mer, et, je ne sais pas nager. C'est l'été. Je suis habillé en short. Premièrement à cause de la chaleur, mais aussi, parce que je suis un peu exhibitionniste. J'aime montrer mes cuisses. Le reste aussi, mais, en public, ce n'est pas permis. Le premier qui s'arrête, est un camion. Le gars me fait monter, avant de savoir où je vais. Quand je m'introduis, je vois ses yeux fixés sur mes cuisses. Le temps de boucler ma ceinture, il avait déjà ouvert sa braguette, et sorti sa grosse queue. Quand je fus confortablement assis, le routier dit : - On va pas perdre de temps ! Suces moi ! Je me penchais vers son bas-ventre et pris le formidable engin entre mes lèvres. J'entendis : - Yvan sur la 55 ! J'en tiens un ! Il pompe comme pas un ! Je n'ai rien dit, mais mes lèvres sont descendues d'un trait, jusque sur ses poils. Le gland était rentré dans ma gorge. La pine eut un soubresaut. Les cuisses du routier tremblaient. Il a joui dans ma bouche, s'est arrêté et a ...
    dit : - Allez, petite pédale, descends de mon bahut ! Je me suis retrouvé au bord de la route. A peine la portière refermée, une voiture a freiné violemment. Une femme conduisait. J'ouvris la portière, et elle me tendit la ceinture de sécurité. - Merci Madame ! Susurrai-je. - Oh ! Oh ! Fit-elle. Ton haleine sent le sperme.... Tu as sucé le routier ? - Oui, Madame. Fis-je . - Il t'a obligé ? - Oh non, Madame ! - Je vois...Tu es en chasse ! - En chasse de quoi ? - En chasse de sexe ! - C'est possible.... - Dans ce cas, déshabilles-toi.....entièrement ! Au premier carrefour, elle tourna à droite. Elle s'arrêta au bord de la route. Tournes-toi vers la vitre. - Ah oui ! Fit-elle. Avec un cul et un visage pareil, tu m'étonnes que les routiers s'arrêtent. Tu baises avec les femmes aussi ? - Si vous voulez ! Elle releva sa robe, elle ne portait pas de culotte. Prête à l'emploi quoi. - Viens me lécher le minou, fit-elle. J'allais passer de son côté, mais elle me dit : - Non, fais le tour ! - A poil ? - Pourquoi ? Tu as peur ? Je sortis de la voiture, et en fis le tour. Elle me fit monter entre ses cuisses, puis démarra. Je glissai ma langue entre ses lèvres d'en bas, pendant qu'elle conduisait. J'ai su qu'elle appréciait, grâce aux bonds saccadés, du véhicule et de sa conductrice. Quand elle eut prit son pied, elle s'arrêta, me releva, et glissa un doigt dans mon cul. - Un virtuose ! Me dit-elle. Elle passa la première et disparut. Je repris ma place, sur le bord de la route. Un nouveau ...
«12»