1. une famille pas ordinaire (7)


    datte: 18/02/2018, Catégories: Inceste, Auteur: mlkjhg39,

    Une famille pas ordinaire. Septième chapitre : Les deux jumelles sont démoniaques. Résumé de l’épisode précédent. Sandrine a caché à Damien et Aude qu’elle a une sœur jumelle Virginie. Arrivée sans prévenir pendant leur semaine de vacances, elle prend la place de sa sœur auprès de Damien et Aude, se relayant sans discontinuer sur la verge phénoménale de Damien. Mais la supercherie est découverte quand Virginie, voulant faire comme sa sœur, veut que Damien la sodomise. Son petit trou n’a pas été suffisamment préparé à ce qui l’attend et elle ne peut accepter ce défonce-cul tellement elle hurle de douleur. Sa sœur intervient complètement affolée et avoue le subterfuge. Correctement préparée maintenant, elle s’apprête à recevoir en elle ce chibre imposant, ses 26 cm ne lui font pas peur, ce qui l’effraie le plus, c’est le diamètre phénoménal de ce vit. Mais si sa sœur y est arrivée, elle doit aussi en être capable. Récit de Virginie. J’appréhende ce qui va suivre, j’ai tellement dégusté tout à l’heure, son énorme clé ne va jamais pouvoir rentrer dans le petit trou de ma serrure. Je sens le gland épais s'immiscer entre mes fesses et je sais que je ne peux empêcher cet énorme pénis de faire son œuvre, j’ai tellement peur qu’il me déchire. La douleur de l'intrusion initiale est vive mais les préparatifs ont fait leurs effets. - Nonnnnnnn ..... Ohhhhhhh ..... Ohhhhhh ..... Mmppfff L'épais gourdin s'enfouit dans mon petit trou. Centimètre par centimètre il s'enfonce lentement ...
    dans mon conduit étroit me faisant sangloter. Il me poignarde de plus en plus profondément, forant impitoyablement son chemin jusqu'au maximum de sa longueur. Il entend le grognement angoissé que je pousse pendant tout le temps ou sa grosse bite s'immisce dans mon cul. Il m'agrippe aux hanches se préparant à me défoncer avec sa grosse trique. J’essaie de le supplier d’y aller doucement : - Oh s'il te plait ......Non,..... J'ai mal ....... Tu es beaucoup trop gros ........! Oh, mon Dieu .... Ohhhhh ....... Nonnnnnnn ....Ouuuuiiii, Continue ! Je commence à apprécier en moi cet énorme morceau de chair qui irradie une telle force et transforme en quelques minutes mes cris de douleurs en râles de plaisir. Je sens en moi monter le plaisir : -Que m'arrive-t-il? ..... Mon Dieu, je vais jouiiiiiiiiir ! Terrassée par l’orgasme, je me serais écroulée si je n’étais pas enfichée sur cet axe démesuré. Je reprends mes esprits quelques instants plus tard, toujours épinglée comme un papillon par son vit en plein travail. Sous ses allées et venues, je constate que mon corps réagit mécaniquement s'offrant lubriquement à ses assauts. - Ohhh mon Dieu Oh ... Oh .... Ouuuiii .... Je me lamente, alors que la grosse bite grossit encore, annonçant les prémisses de son plaisir. Soudain, sa jouissance l’a emporté, il s’est vidé en moi, j'ai senti au fond de moi les puissantes giclées de sperme au moment où le spasme du plaisir l'emportait. Il n’en finissait plus de se vider. Récit de Damien. Elles sont ...
«1234...»