1. Belle rencontre aléatoire...


    datte: 18/02/2018, Catégories: Masturbation, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: indy45,

    Il y a quelques années, seul à la maison… sans vraiment d’idées, ni d’envie. Puis comme souvent internet, des sites, des récits coquins, des photos.. Puis une envie aller sur un tchat aléatoire, ça faisait longtemps. Mais cette fois sans cam, envie juste d’échanges. Comme toujours c’est le triste lot des « CC .. H ou F ? slt F ? bjr H ? … » et la musique habituelle du zapping. Finalement après de longues minutes et juste avant d’abandonner, je tombe sur le &#034F&#034 tant attendu, une femme, Stéphanie selon ses dires. On bavarde pas mal de temps de chose et d'autre, elle est dans mes âges et en couple. Le fait de ne pas aborder le sexe tout de suite semble la rassurer. Elle finit par avouer qu’elle s’ennuie un peu dans la vie et surtout au lit… son mari n’est pas un champion du sexe, en tout cas pas très original dans ce domaine. Selon ses dires, elle n’a plus joui avec lui depuis fort longtemps ; et elle simule. Il fait ça de manière rapide, trop classique sans trop se soucier d’elle, avec une tendance à partir trop vite… Elle ne l’a jamais trompé mais s’accorde des moments de plaisir solitaire. Depuis peu elle se les octroie sur le net en restant sans lien et anonyme, de peur (selon elle) de passer au réel un jour. Je pense qu’elle a des convictions religieuses ou est issue d’un milieu très coincé. Son vocabulaire et ça façon de parler de sexe son typique de ce milieu. Mais c’est dingue comme on est sincère avec des inconnus que l’on est sûr de ne jamais revoir. Moi ses ...
    manières très prudes a priori et son envie de sexe insatisfait, m’excite !!!! Je comprends qu’elle aimerait bien que je la « dirige » un peu en tchat et l’amène à se faire son petit plaisir ainsi. Elle avoue s’y adonner de plus en plus souvent avec des inconnus. Personnellement j’ai déjà pratiqué le « tchatbranlette » et franchement ça ne m’amuse plus… Au début la nouveauté m’avait excité, mais après réflexion, le jeu me paraît un peu limité. Pas facile de taper d’une seule main... Et surtout ai-t-on sur que Stéphanie ne s’appelle pas Stéphane ou Maurice… Alors je tourne autour du pot et je la balade en l’excitant juste assez pour qu’elle ne zappe pas. J’essaie de la faire parler de ses expériences, j’aime les histoires croustillantes, entre filles, à plusieurs, diverses positions , endroits étranges, fantasmes… objet utiliser en sextoy.. Mais elle n’a vraiment que peu de fantasme et n’a jamais rien connu que son mari au lit ou sur un canapé et depuis quelques temps ses doigts devant un ordi. A 46 ans ce n’est pas la reine de l’érotisme. Beaucoup d’ados de 15 ans la dépassent aisément. Alors de guerre lasse et sentant l’excitation retomber je tente une dernière approche : un skype. Evidemment c’est un « non » direct et je frise le zappe de peu… Mais à f***e de persuasion lui expliquant que je n’arrive plus à me donner du plaisir ainsi (il faut ajouter qu’elle voulait que j’aille jusqu'à l’éjaculation et que je lui décrive mon jet par écrit…), j’ai obtenu…. un skype sans cam. En ...
«12»