1. David (1)


    datte: 19/02/2018, Catégories: Gay, Auteur: lecteurgay57, Source: Xstory

    David ou Quand une épilation devient une partie de plaisir << Salut Sarah ! - Salut Arnaud ! Epilation intégrale, comme d'habitude ? - Oui. - Ok. Par-contre, je peux te confier à ma dernière recrue ? Il s'appelle David, il est jeune, très sympa et il faudrait qu'il se fasse la main. - Aucun souci. - Cool. Cabine numéro 7 alors. >> Je me trouve donc en peignoir dans la cabine d'épilation quand la porte s'ouvre sur un véritable canon. << Bonjour monsieur. - Bonjour David. Appelez-moi Arnaud s'il vous plait. - Si vous voulez. - TU. - Si TU veux. On commence par quoi ? - Le haut. - C'est parti. Tu t'allonges sur la table s'il te plait ? Et, pendant qu'il me chouchoute (et me torture), nous faisons connaissance. - Alors, tu as quel âge David ? - 23. Et toi ? - 19. - T'es célibataire ? - Hein ? - Oh pardon. Je suis désolé, c'est sorti tout seul. - Non, pas de souci. Ben, en effet, je suis célibataire. Toi aussi je suppose ? - Oui. Et pour venir ici, je suppose que tu es gay ? - Au moins, t'as de l'audace, j'aime. En effet, je suis gay. - Moi aussi. Et... Est-ce que je... - Oui. Tu me plais David. Tu me plais beaucoup. >> Et, une seconde plus tard, nous sommes en train de nous embrasser langoureusement. Peu à peu, je sens la main de David s'aventurer vers mon bas-ventre. Mais je l'arrête gentiment. << Attends. - Quoi ? Cà te plait pas ? - Si, bien sûr. Mais... Tu veux pas finir le travail d'abord ? Ce sera plus agréable. - D'accord. >> Il reprit donc son ouvrage. Mais, à peine ...
    avait-il fini d'épiler mes boules, qu'il plongea sur mon sexe parfaitement érigé et l'engloutit vivement. C'était si bon. La meilleure fellation que j'ai reçu depuis longtemps. << Arrêtes, c'est trop bon. Si tu continues, je vais juter direct. >> David libéra donc mon érection, alors que j'étais à deux doigts de l'orgasme. Un peu plus et il aurait été le premier mec à me faire jouir avec sa seule bouche. Il acheva de m'épiler les jambes et je me retrouvai nu comme un ver (dans tous les sens du terme) devant mon Apollon. << Et maintenant ? me demanda-t-il. Qu'est-ce qu'on fait ? - J'aurai bien une petite idée. - Dis-moi. - On pourrait terminer ce que tu avais commencé. - Avec plaisir. - Alors viens là. >> J'étais toujours allongé et David s'empressa de gober à nouveau ma virilité. << Hum. Ah oui. C'est bon çà. David, t'es trop bon. >> Puis, gardant mon membre en main, il remonte avec la langue jusqu'à mes lèvres. Après de fougueux baisers je descend de la table et m'agenouille devant mon amant. Il se déshabille en 4ème vitesse, me dévoilant une demie-érection, déjà fort impressionnante. Je me hâtai d'y gouter. Huuuummmm... Le meilleur des fruits défendus ! Très vite cependant, David me relève et, tout en nous embrassant, nous retournons sur la table où mon partenaire se met immédiatement à 4 pattes. J'attrape alors une capote dans mon porte- feuille, la met en place et positionne mon gland à l'entrée du plus beau cul que j'ai pu voir. Un peu d'huile de massage pour lubrifier le ...
«12»