1. Achat de mon 1er jouet


    datte: 20/02/2018, Catégories: Anal, BDSM / Fétichisme, Masturbation, Auteur: vilainechachatte,

    Pascal m'a donné des instructions très précises pour cette sortie. Il y a les préparatifs à la maison où je dois me préparer en bonne cochonne puis je devrais sortir en ville pour quelques formalités administratives et je clôturerais par une course dans mon magasin favori. Dans la nuit, je me réveille avant son départ, je consulte mes mail pour voir, si j'ai un message de Pascal. Pas encore, je lui en envoie un petit pour lui dire que la pression monte pour moi. Son message ne devrais pas tarder, je me caresse en attendant. Le message de Pascal arrive. Il est étonné moi qui dors si bien d’habitude. Il me félicite pour mes travaux réalisés chaque soir depuis 10 jours et me rappelle que je dois dormir et ne pas jouir. En fin de message, il me glisse quelques pour tout à l'heure, il sait pourtant que les mots qu'il m'écrit m’exciteront encore plus. J’arrête de me toucher et j'essaie de me rendormir. Au matin, c'est dur après cette nuit un peu agitée, mais ma journée de repos me permet une grâce matinée. Rien d'exceptionnel mais mes parents doivent être déjà partis au travail pour que je puisse réaliser avec le moins de contraintes possibles les instructions de Pascal. Il ne sera disponible pour moi que l'après-midi, charge à moi de m'organiser pour que ce soit réalisé à son retour et avec un compte rendu écrit. Je me lève et je leste de suite mes grandes lèvres avec 100 grammes environs. Pour ce faire, je tire sur la première lèvre pour la distendre avant de la placer mes ...
    pinces bricolées et de serrer les vis papillon à chaque extrémité. Je fais de même pour la seconde. Les poids sont de la récupérations avec de petites bouteilles d'eau et poids est réglable avec le niveau d'eau. Je vais prendre le petit déjeuner ainsi. je relève ma chemise de nuit pour m'assoir. Je suis assise au bord de la chaise et je dois laisser les cuisse écartées. Je vois ainsi mes lèvres étirées. Bien évidement, je ne peux m’empêcher de caresser mon sexe en mangeant. Ce n'est pas propre, je le sais mais c'est plus fort que moi. Avant de débarrasser la table, j'ajoute une pince sur chaque téton tout en gardant ma chemise de nuit. Je commence ma vaisselle et je range la cuisine; les poids balancent entre mes cuisses. J'aime cette sensation où mes lèvres sont étirés et bougent au rythme de mes mouvements. Les poids s'entrechoquent lorsque je marche. Je vais chercher mon rasoir, un peigne et des ciseaux dans la salle de bain et j'ôte ma chemise de nuit et je reviens dans le couloir pour être devant la grande glace. Je prends également une chaise et je m'installe dessus les jambes grandes ouvertes. Je dois travailler ma chatte pour la rendre plus inesthétique. Je devrais arrêter lorsque le rendu m’excitera. Pour rappel, je l'avais &#034rafraichie&#034 la dernière fois il y a une semaine. J'ai la lèvre gauche rasée au niveau du vagin, la droite au niveau du clito. Une rectangle rasé sur le mot de vénus et le haut à gauche rasé. Je fais un trait fin d'un demi centimètre environ ...
«1234»