1. Candaulisme teinté de soumission


    datte: 24/02/2018, Catégories: Anal, BDSM / Fétichisme, Hardcore, Auteur: michelemimi, Source: xHamster

    J'ai 46 ans et suis mariée à Alain. Un jour, mon époux me propose durant nos vacances sur l'ile d'Oléron, de découvrir le candaulisme. Cela ne m'enthousiasme pas complètement, mais j'ai toujours besoin de relations charnelles. L'idée fait son chemin et devient même excitante. D'autant que pour atténuer ma culpabilité de tromper Alain, je souhaitais une relation avec un homme dominateur. Après des recherches sur le net, rendez vous était donné sur un parking. Ce partenaire inconnu, avait demandé à ce qu'Alain soit au volant, et moi à l'arrière, en tenu sexy. A l'heure dite, nous étions garés à l'emplacement demandé. Un homme arrive à pied, ouvre la portière passager et s’assoie à côté d'Alain. Alain, d'emblée, commence à parler sexe et parle de moi comme si je n'étais pas présente. L'homme, au grès des détails croustillant que mon mari lui raconte à mon sujet, me regarde régulièrement. Je suis gênée et baise les yeux. Alain ayant fini de parler, l'inconnu attaque dans le vif. « Alain, à partir de maintenant, je vais te demander de te faire discret. Pas transparent, c'est important que Michèle te voit. Michèle, si tu veux faire machine arrière, il est encore temps. Sinon j'aimerais entendre de ta bouche que ce soir tu vas obéir à toute mes demandes. Alors ? » Après un instant d'hésitation, je lui répond à voix feutrée : « oui je vais vous obéir. » « Regardes moi ! Quand tu me parles tu dis Monsieur. J'ai pas bien compris ta réponse ! » « Oui Monsieur, je vais totalement vous ...
    obéir. » Sans même répondre, il descend de la voiture et monte à l'arrière. Il se colle à moi et pose sa main sur ma cuisse en s'adressant à mon mari. « Tu peux démarrer, amènes nous à l'endroit convenu ! » La voiture démarre. Il pose sa main sur ma nuque et m'attire vers lui. Nos bouches se frôlent, puis se trouvent. Nous échangeons un long baiser sensuel. Une main me caresse un sein, l'autre remonte lentement ma jupe et joue avec la naissance de ses bas. Je ne bouge pas, me contentant de rendre le baiser. Il me saisi la main et la pose sur son sexe gonflé sous le jean. L'ordre claque comme un coup de fouet : « Sors mon sexe et caresses moi ! » Je m'exécute calmement. Nous continuons encore quelques minutes ces jeux manuels. Ses mains se font plus exploratrices. Alain observe dans le rétroviseur. « Soulèves toi et relèves ta jupe ! » Je me lève et remonte doucement ma jupe. Sa main se pose immédiatement entre mes cuisses et commence à me caresser à travers mon string. Je me cambre et prends appuie sur l'appui-tête du siège en poussant quelques gémissements. « Mets toi à quatre pattes sur le siège et vient me sucer ! » Déjà très excitée, je me met en position. ma bouche se pose sur sa bite. Alain coupe court à cette parti de plaisir. « On arrive ». Nous nous réajustons et reprenons une position plus normale. Une fois garé, mon amant d'un soir dont je ne connais toujours pas le nom, dit à mon mari : « Va ouvrir, tu t'assois dans un coin de la chambre et tu nous attends ! » Mon ...
«123»