1. La révélation


    datte: 26/02/2018, Catégories: fh, ffh, couplus, extracon, Collègues / Travail, Collègues / Travail, vengeance, pénétratio, Partouze, fsodo, exercice, Auteur: VincenLise,

    Résumé de l’épisode précédent :Jean-Marc et Nadine, deux collègues, se retrouvent ensemble dans un ascenseur qui se bloque. Elle est claustrophobe, et lui la rassure de son mieux. Ils finissent par faire l’amour et, heureusement, la cabine accepte d’atteindre l’étage demandé, ce qui leur permet de regagner leur bureau et de reprendre pour une deuxième fois.La surprise pour Jean-Marc, c’est que le mari de sa collègue – Laurent, prévenu par elle – vient se joindre à eux pour une partie à trois. Le couple est en réalité libertin. Ils lui demandent si sa femme, Clara, serait partante pour tenter une expérience à quatre ou un échange. Jean-Marc, pour qui c’est la première fois, refuse.Cette première fois s’est déroulée avant l’été. Nous retrouvons les protagonistes en octobre. Pendant toute cette période, les trois larrons se retrouvent régulièrement pour des soirées torrides, toujours dans le bureau de Nadine.Clara, femme de Jean-Marc.Nadine, femme de Laurent et collègue de Jean-Marc. Bien que, d’une certaine façon, je me sois préparée au pire, la vision de Jean-Marc avec sa collègue m’a donné un coup au cœur. D’autant que Laurent nous a fait attendre un moment dans le couloir, et que sans voir on pouvait entendre ce qui se passait dans la pièce, jusqu’à ce qu’il pousse doucement la porte qu’ils n’avaient même pas fermée. Mon salaud de mari prenait la femme par-derrière et ils y allaient de bon cœur. Elle surtout, qui n’arrêtait pas de parler comme une pute qui parle à son ...
    client, l’encourageant, lui disant qu’il lui défonçait le cul, etc. Quelle vulgarité ! Et Jean-Marc qui la bourrait avec force. Le salaud ! Alors, je n’ai pas pu me retenir et je suis entrée telle une furie dans le bureau, les traitant de tous les noms. Jamais je ne m’en serais doutée ! Avant l’appel de Laurent, je faisais encore partie des femmes qui croient leur mari fidèle. Lorsque le téléphone a sonné, je mettais mon fils au lit. — Oui ?— Bonsoir. Excusez-moi de vous déranger ; je m’appelle Laurent R , vous savez, le mari de Nadine R qui travaille dans le même labo que votre époux. Je me souvenais d’eux car j’avais assisté à un pot dans ce labo et ils faisaient partie des invités, mais sans plus. — Oui, je me souviens. Qu’est-ce que je peux pour vous ?— Voilà. Juste répondre à ma question. Est-ce que votre mari est avec vous ?— Pourquoi cette question ?— Il n’est pas là, n’est-ce pas ?— Non, mais en quoi cela vous intéresse ? Alors il m’explique ses soupçons, ses recoupements et sa quasi-certitude que sa femme et mon mari sont amants. Tout ce qu’il me dit semble plausible. Les soirs où Jean-Marc rentre très tard correspondent exactement avec les retards de sa femme. Il finit par me convaincre d’aller ensemble à leur labo pour vérifier. Le temps de confier la garde de mon fils endormi à la fille de nos voisins, de sauter dans ma voiture, et trente minutes plus tard je le retrouve devant la porte du bâtiment où nous entrons. La suite, vous la connaissez. Après les avoir ...
«1234...14»