1. Renée


    datte: 26/02/2018, Catégories: Anal, Mature, Tabou, Auteur: G12,

    Mais au bout de trois mois, la saison froide arriva. Ne travaillant ni l’une, ni l’autre, la température descendit dans le logement en raison des économies à réaliser. Le pétrole était cher. Il fallait faire rentrer de l’argent rapidement sous peine d’être transformé en glaçon. François, ayant acheté une revue porno, vit que un réalisateur cherchait des actrices. Il se présenta une après-midi à lui et ils discutèrent ensemble : Ma grand-mère pourrait venir tourner ? Quel âge a-t-elle ? Est-elle bien conservée ? Veut-elle tourner ?demanda le réalisateur. 69 ans, elle a de gros seins et elle tournera avec des acteurs sans problème. Tu peux venir quand avec elle ? Cet après-midi ? Ok. François, ravit rentra annoncer la bonne nouvelle. Renée ne dit rien et fut invité à choisir des vêtements affriolants dans sa garde-robe. Vers 15 heures, aidées de ces deux petits fils elle se présenta au casting. Le groupe fut reçu par le réalisateur qui demanda à Renée de se préparer dans le vestiaire. Elle se mit nue et attendit assise sur un banc. Un colosse de 1 m 90 vint la chercher et la fit pénétrer dans une petite chambre munie d’un lit posé au sol et d’une caméra montée sur un pied. L’homme appuya sur un bouton de la caméra, puis tomba son pantalon libérant un sexe volumineux. Renée, surprise attendit debout. Lorsque il fut nu, le colosse lui soupesant ses gros seins de ses mains gigantesques, torturant ses mamelons. Deux giclées de lait s’échappèrent, ce qui surprit le colosse. Oh la ...
    vache ! dit-il. Il continua à tripoter les seins de Renée qui se libérait à chaque seconde de lait. Avec la langue, il lui aspirait ses sécrétions et lui tirait sur ses tétines. Puis, dès qu’il assécha les seins de Renée, il la fit mettre à genoux et lui mit son sexe dans sa bouche. Renée savait qu’il fallait bien passer par là pour avoir un peu d’argent pour vivre. Sa bouche était déformée par le sexe impressionnant de l’acteur, mais elle fermait les yeux et gobait le gros noeud. Ses deux petits fils la regardaient, assis sur un canapé dans un coin de la pièce. Les gémissements et les claquements de chair les excitaient. Dès que son sexe eu des dimensions convenables, il allongea Renée sur le matelas de couleur blanche posé dans un coin. Elle ouvrit les yeux et vit la bite de l’acteur et eut un hoquet de surprise. Rien avoir avec le sexe de ses petits fils : elle allait déguster. Allongée sur le dos, elle ouvrit d’elle-même ses cuisses grasses et mis en lumière sa chatte grasse et entourée de poils gris. Elle se tenait ses mollets avec ses mains pour conserver une équerre avec ses jambes. Il faudra entretenir tout ça, madame, lui dit l’acteur. Oui…dit-elle doucement. L’homme posa son gland à l’entrée du vagin et poussa doucement. Les chairs intimes de Renée s’écartèrent et le membre rentra doucement dans son sexe. Une douleur intense lui fit monter les larmes aux yeux. Dès que le gland toucha le fond de son vagin, Renée poussa un gémissement de douleur. L’acteur resta un ...
«1234...»