1. Alain, ancien professeur (3)


    datte: 27/02/2018, Catégories: Hétéro, Auteur: Cidoup,

    Il se souvient de son désarrois quand il a appris la nouvelle. Comment faire maintenant ? Par qui remplacer Aurélie? La chance de se retrouver face à une ancienne élève avait peu de chance de se reproduire, estimait Alain. Il a cherché parmi ses collègues féminine, en particulier les dernières arrivées, une âme compatissante. Il n’envisageait pas de cesser le manège avec ses élèves, Marie avait tout à fait raison, cela faisait parti du bon équilibre qu’il a su trouver pour ses classes, se justifiait-t-il. Aucune jeune femme ne semblait comprendre ses invites, peut-être trop discrètes. C’est seul qu’il se dirigeait vers la balustrade qui domine le terrain de sport. Dire qu’il fallait attendre le soir pour retrouver Marie « Appuyé à la rambarde qui lui rappelle tant de souvenir, il se désole de ne pas avoir eu d’écho à ses œillades appuyées. - J’en apprends de belles sur vous ! Etonné Alain se tourne vers la voix qui l’interpelle. Il reconnaît une jeune fille employée sous contrat « solidarité-service » pour assurer la surveillance dans la cour et les salles de permanence. - Que voulez-vous dire ? - Osez-vous nier que vous encouragez vos élèves à vous draguer ? - Moi ? Je les encourage ? - Oui Euh Enfin vous ne faites rien pour les décourager. - Qui vous a raconté ces bêtises ? - Vos élèves elle-même. La jeune fille s’approche. - Me permettez-vous de m’installer à coté de vous ? - Vous ne devez pas surveiller la cour, mademoiselle ? - Pas aujourd’hui. - Eh bien, ...
    mademoiselle Euh ? - Stéphanie, mais mes amis m’appellent Steph. - Venez ici Steph. - Merci monsieur. - Mon nom est Alain. La sonnerie de reprise des cours met un terme à cet assaut de politesse. - J’espère que nous poursuivrons cette conversation une autre fois, made Pardon Steph. - Avec plaisir Euh Alain. Il la regarde s'éloigner. Elle est à peine plus âgée que ses élèves. Pas étonnant qu’elle en recueille les confidences. Il a l’intuition qu’il vient de trouver la remplaçante à Aurélie. Comment s’en assurer ? » Aux récréations suivantes, Stéphanie lui fit comprendre qu’étant de service, elle ne pouvait continuer leur entretien. - Vous êtes libre ce soir à cinq heures ? demanda-t-elle. - Euh Oui. - Attendez-moi au café en face du Lycée. Alain fronça les sourcils. Cela ne lui plaisait pas de « fréquenter » en dehors de l’établissement. - Pourquoi pas dans la salle des professeurs ? Je préfèrerais. - Ah bon ? Comme vous voudrez Excusez-moi ! Elle le quitta pour rejoindre un groupe d’élèves excités qu’elle s’empressa de calmer « Cinq heures de l’après-midi. Alain aperçoit Stéphanie par l’ouverture de la porte quand un collègue sort de la salle. Il se lève et fait entrer la jeune fille intimidée. - Je vous présente Mademoiselle Stéphanie qui nous aide à faire respecter la discipline dans notre établissement. Les collègues la saluent, certains souriant d’autres indifférents. Rapidement ils sortent de la classe en se souhaitant bonne soirée. Alain et Stéphanie se retrouvent seuls. - ...
«1234»