1. L'APPRENTIE...11


    datte: 27/02/2018, Catégories: Masturbation, Mature, Tabou, Auteur: matlr, Source: xHamster

    SUITE DE &#034L'apprentie...10&#034 PRENDRE CE RÉCIT AU CHAPITRE 7 N'A PAS GRAND INTÉRÊT, N’HÉSITEZ PAS A LIRE LA TOTALITÉ DE CETTE HISTOIRE EN VOUS RENDANT SUR MON PROFIL POUR Y TROUVER LES CHAPITRES PRÉCÉDENTS Elle se précipita dans sa direction en hurlant le prénom de sa petite fille. - Angela ! Angela ! viens, ma chérie ! Le vieux, surpris, s’arrêta et tourna la tête dans direction. Elle s’agrippa à lui et pesa sur de toutes ses f***es sur son corps fatigué, l’obligeant à s’agenouiller. Narcisse qui avait assisté à toute la scène, prit son fusil à lunette et visa le premier garde qui venait d’épauler et de mettre en joue Vanessa. La détonation retentit, emplissant l’espace. Il vit le garde s’affaisser. Son visage traduisit la stupéfaction. Il lâcha son fusil et porta les mains à sa jambe, contemplant son genou explosé et le sang qui pissait, maculant de rouge la petite cour ombragée. Le deuxième garde déposa son arme à terre en tournant la tête dans tous les sens, cherchant où pouvait bien se trouver le tireur qui les prenait pour cible. Vanessa reprit alors le contrôle de la situation et s’adressa au sbire qui venait de mettre à plat ventre. - Tu vas me chercher Ange ! Pas de blague ! Compris ? Ce dernier se releva lentement, les mains sur la tête, jetant des regards affolés vers la montagne. Une deuxième détonation retentit. La balle souleva une gerbe de graviers juste à côté de l’homme qui se mit à hurler. Il n’eut pas le temps d’atteindre la porte d’entrée. Ange ...
    fit son apparition. Il portait un vieux pantalon de chasse et un maillot de corps blanc. Mal rasé, il regarda Vanessa d’un air mauvais et eut un geste d’impuissance à l’intention de son grand-père qu’elle maintenait fermement. Ce dernier ne cherchait pas à se débattre. On aurait dit qu’il attendait le bon moment pour agir, sûr de lui. Ange, mû par une pulsion subite, se précipita vers lui dans la cour au mépris du danger. Il voulait visiblement en découdre avec Vanessa. Sa rage aveugle se lisait sur son visage. Une troisième détonation le stoppa net. Ange venait de recevoir une balle qui lui avait traversé le bras. Il s’écroula au sol et se mit à ramper en hurlant de douleur en direction de Vanessa. Le sang coulait abondamment de sa plaie. Il retira son maillot et enveloppa son bras pour réduire l’hémorragie. Il resta étendu sans bouger à geindre. Ses yeux avaient perdu de leur intensité et il n’était plus l’héritier espéré. Il se montrait tel qu’il était vraiment, un parvenu lâche qui avait profité de la situation dominante de sa famille. Vanessa se releva et se saisit de la canne du vieux. Ils étaient maintenant à sa merci. D’un signe de main, elle fit un signe en direction de la montagne. Le vieux s’adressa à elle, espérant sans doute l’amadouer par de nouvelles propositions. - Ecoute, petite, ce n’est pas comme ça qu’il faut traiter les affaires ! On peut se parler toi et moi. Mi vene in quella di pigliallu à calci ! dit-il en désignant Ange. C’est un bon à rien ! Je l’ai ...
«123»