1. Lisa, Théo et les autres (3)


    datte: 27/02/2018, Catégories: Inceste, Auteur: Manekenpiss,

    III. – Esprit de vengeance et dépravation Arnaud avait promis d'appeler Pauline dès que leur taxi serait en bas de son immeuble mais, en chemin, il se ravisa et décida de monter la chercher et d'en profiter pour embrasser sa fille. Ils avaient largement le temps et il renvoya le taxi. Il gravit les escaliers quatre à quatre et frappa à la porte de Pauline. Lisa resta cachée dans le coin cuisine tandis que Pauline allait ouvrir en pensant qu'il s'agissait d'une erreur. — Surprise ! Dit Arnaud fière de lui. — Mais ! Qu'est-ce que tu fais là ?! S'exclama Pauline, tu devais m'attendre en bas avec le taxi. — Je sais mais je l'ai renvoyé ! On a presque trois heures avant le décollage et je voulais embrasser Lisa On en prendra un autre. — Je Lisa n'est pas vraiment visible. Expliqua Pauline sans parvenir à empêcher Arnaud d'entrer chez elle. — Papa ! Je suis à poil ! S'exclama Lisa en voyant son père. — Mon dieu ! La belle affaire ! J'en ai vu d'autres, tu sais et tu es très jolie comme ça. Viens dans mes bras. Dit-il en posant sa valise. Lisa ne s'avança pas vers lui mais elle n'eut pas le courage de le repousser. Elle embrassa son père qui l'étreignit sans se gêner pour lui caresser les fesses. — Tu es magnifique et très douce, ma Chérie ; aussi belle que ta mère. — Mouai, raccroches toi aux branches t'as pensé à l'anniversaire de Théo ? Demanda Lisa en le laissant continuer ses caresses. — Je sais que ça a surpris tout le monde mais oui ! Par contre comme je ne savais pas trop ...
    quoi lui offrir, je lui ai donné des sous. Pourquoi tu n'es pas venue ? — J'étais certaine que tu oublierais Maman ne t'aurai pas mis la puce à l'oreille ? — Non, absolument pas ! Mais ta mère avait inscrit « bougies d'anniversaires » sur son tableau de courses et comme ça ne pouvait pas te concerner — T'es nul Et elle sait que tu l'as trompée hier avec Pauline ? — C'est la première chose que je lui aie dite en rentrant ; j'aime bien lui raconter mes aventures. C'est Pauline qui te l'a dit ? — Je l'ai senti ! Ton parfum est vraiment infect ; pourquoi tu ne mets pas celui que je t'avais offert ? — Parce que je suis habitué à celui là ; c'est un peu mon odeur maintenant. — T'en mets trop Eh ! Qu'est-ce que tu fais avec ton doigt ? — Excuse-moi, ça m'a échappé c'est l'envie d'explorer ton corps. Répondit Arnaud en continuant de lui forcer l'anus. — Et tu bandes comme un cochon Constata Lisa en se serrant contre lui. — Dites donc, tous les deux ! Vous n'allez pas baiser maintenant ! On a un avion à prendre. — Ce n'est pas toi qui rêves de voir mon père me sauter ? Demanda Lisa en colère. Il a dit que vous aviez trois heures pour prendre votre avion et l'aéroport est à moins d'une heure. En plus, c'est conforme à notre contrat. — Oula, je retire mon doigt — Non, laisse le, puisque t'en rêves ! — À quoi tu joues, Lisa ? Notre contrat de partage commence à mon retour. — Tu as raison, répondit Lisa en glissant sa main vers la braguette de son père, mais, le contrat, tu l'as démarré ...
«1234...12»