1. Pierre, où l'itinéraire d'un gars pas doué (4)


    datte: 27/02/2018, Catégories: Hétéro, Auteur: yug0lit0, Source: Xstory

    CH 4 - Changement de vie : le vigile Ça faisait bien 1 mois que j’étais chez moi, à déprimer sur mon canapé. Mes seuls moments de détente, c’était quand je me matais ces émissions débiles de télé-réalité, genre « les abrutis à Cancùn » où des filles aux seins refaits se crêpaient le chignon en bikini en gueulant des phrases dont le vocabulaire, du style d’un élève de 3eme, se limitait au niveau de la ceinture. C’est dire le niveau de déprime. Le seul qui venait encore me rendre visite c’était Mike. Mais malheureusement, ça ne changeait les idées que brièvement. Un jour où je me baladais dans le quartier chaud où j’avais l’habitude de retrouvé la petite Natasha, j'ai lu sur la vitrine d’une boite de strip-tease : « Urgent ! Cherche agent de sécurité, tout profil accepté, sélection sur CV ». Je me suis dit qu’avec mon passé de flic, j’avais toutes mes chances. Je suis reparti chez moi me changer et prendre un CV. J’en ai profité pour me raser de près et me coiffer. J’ai ressorti mon vieux costume noir qui, heureusement pour moi m’allait encore. J’ai aussi mis une chemise blanche et la seule cravate que j’avais, celle de mon ancien uniforme d’apparat. Fallait bien que j’ai le profil de l’emploi. Je me suis présenté comme ça, mon CV en main et j’ai été reçu par le boss. On m’a fait attendre un bon quart d’heure à la porte du bureau du patron et quand la porte s’est ouverte, c’est une jeune fille d’à peine 20 ans qui en ai sortie. Elle était en Bikini à paillette (son ...
    costume de scène surement). Je n’ai pas manqué de remarqué qu’elle avait une trace d’un liquide blanchâtre sur la commissure des lèvres et plus loin je voyais le patron arrivé vers moi avec la braguette à moitié refermée. Ok visiblement certaines des filles de la boite font des heures sup sous le bureau du patron. Il me fit entrer et je passais mon entretien. C’était un type assez massif en costume classique, qui parlait en roulant les « R » avec un accent slave, peut-être même russe. Rien d’étonnant à cela. Les russes étaient légion dans ce quartier. - Bonjourrrr Vous venez pourrr le poste de vigile ? - Oui - Qu’est ce qui vous fait penser que vous êtes fait pourrr le poste. - Déjà je suis assez imposant. Ça refrène les ardeurs.... - Ça peut ëtrre utile oui. - Mais surtout j’ai été gendarme. Souvent cantonné à l’accueil. Il fallait parfois être physionomiste. - Mmmmhhh. Je dois vous dirrre qu’ici on n’aime pas trrrop la police. - Je vous rassure moi non plus je ne les aime plus. En particulier depuis qu’ils m’ont viré. - Virrré ? Je lis sur votrrre CV que vous êtes parrrti tout seul. - Officiellement. Je n’étais normalement pas autorisé à le dire. Mais si ça pouvait faire naître un courant de sympathie entre nous et me faire gagner des points, c’était un coup à tenter. - En fait, j’ai été viré parce qu’on a fait une descente dans un réseau de prostitution. Y en avait une que je connaissais parce que j’allais souvent la voir et je l’ai fait sortir en échange d’un petit câlin. ...
«1234»