1. Une salle d'attente bien particulière (1)


    datte: 01/03/2018, Catégories: Hétéro, Auteur: ERIC64, Source: Xstory

    Samedi, quatorze heures, je vais chez le coiffeur, ou plutôt chez les coiffeuses puisque c'est un salon mixte où il n'y a que des employées féminines. Je lance un bonjour à la cantonade, et la patronne s'approche de moi: - Bonjour Monsieur, vous avez pris rendez-vous? - Non, je ne le fais jamais, je préfère avoir la surprise de celle qui va s'occuper de moi. - Alors autant vous prévenir, je suis désolée, mais nous avons eu des soucis électriques et nous avons beaucoup de retard. - Je n'ai rien de prévu et je peux attendre. Vous pensez qu'il y en a pour combien de temps? - Une bonne heure minimum, mais si voulez patienter il y a une petite pièce où vous serez beaucoup mieux qu'ici. Vous me suivez! Elle n'attend pas de réponse et je la suis jusqu'au fonds de la salle, dans les parties privées. Elle ouvre une porte: - Entrez et installez vous, je vous envoie de la compagnie. Mon œil a vite fait de faire le tour: il y a un clic-clac, une télé, un petit frigo, et un fauteuil. J'ai juste de m'enfoncer dedans que la porte se referme derrière une ravissante minette: - Bonjour Monsieur, je m'appelle Marie. Sauf erreur, c'est la première fois que vous venez? - Au salon non, mais ici oui. - On vous a expliqué le principe? - Non, mais je suppose que tu vas le faire. Tu permets que je te tutoies? - Oui, bien sûr. Alors voila: je suis là pour vous rendre l'attente la plus agréable possible, et répondre à tous vos désirs. - Tous mes désirs, tu veux dire dans tous les domaines? - Oui. - ...
    Excuse moi si je me trompe, mais y compris sexuel? - Oui Monsieur, surtout sexuel. - Hum, c'est bien plaisant tout ça. Mais dis moi, il me semble que tu es un peu jeune pour ce genre d'activité. Tu as quel âge? - Dix-neuf ans Monsieur. - Je veux bien te croire, mais je ne veux pas me faire avoir comme nos footballeurs. Ne le prends pas mal, mais j'aimerais une preuve de ce que tu dis. Elle ne s'offusque nullement, et me montre sa carte en prenant soin de cacher son nom de famille. Je vois sa photo, son prénom, et sa date de naissance. Elle a effectivement l'âge annoncé, et est même très proche des vingt ans. - Ok, ça marche. Alors pour en revenir à ta proposition, si je veux une pipe tu es prête à me sucer. - Oui Monsieur, avec plaisir. - Arrête avec ton "Monsieur". Appelle moi Eric, ou ne m'appelle pas, mais pas de monsieur s'il te plait, je suis un vieux cochon de soixante ans qui va s'offrir une petite jeune et je ne mérite pas de respect. - Excusez moi Monsieur, mais j'obéis aux ordres de Madame, elle veut que je sois correcte avec les clients. - Et moi, puisque je peux tout te demander, je ne veux pas que tu sois correcte. Compris? - Oui Mons..., oh pardon, oui. - Très bien. Dis moi, c'est elle qui t'oblige à proposer tes services? - Oui, mais elle n'a pas à me forcer, je suis une vraie petite salope, et j'adore le sexe. - Hum, tu commences à me plaire. Mais encore une question: je suppose que tu ne fais pas ça gratuitement, et qu'il y a des tarifs selon tes prestations. - ...
«1234»