1. Enceinte et délaissée (1)


    datte: 01/03/2018, Catégories: Partouze, Auteur: Al-X 15,

    Bonjour,je vais vous raconter une petite histoire qui m'est arrivée au bureau. Je me présente Ally, 29 ans, employée de bureau, je suis d'origine Martiniquaise (je suis noire pas metisse comme beaucoup pourrait le penser). Cette histoire est arrivée alors que j'étais enceinte de mon premier enfant. Délaissée par mon fiancé j'étais surexcitée tout le temps et j'essayais de me calmer en allant sur des sites pornos ou sur des tchats. Pourtant mon corps de femme enceinte était magnifique, belle poitrine (100 c), petit ventre rond sans vergetures et surtout je n'avais pris que 2 kg en étant à six mois de grossesse. Bref il me délaissait et c'était dur. Ce jour là je suis au travail et mon patron dont le bureau est attenant au mien me dit qu'il part déjeuner et que je pourrais prendre une bonne heure et demie de pause car il sera de retour vers 14h. Moi qui en règle général n'ai le droit qu'à 30 minutes je suis ravie. De plus depuis ce matin j'avais très chaud, mon fiancé m'ayant donné l'espoir de me baiser de bon matin, il avait pourtant bien commencé en me malaxant les seins qui étaient en cette période bien sensibles puis me pinçer les tétons comme j'aime, je frottait mon cul bombé contre sa bite bien tendue, je mouillais tellement, puis j'ai voulu qu'il me touche le clitoris mais sa main a malencontreusement touché mon ventre ce qui a mis fin à ce très bon début de matinée et cela c'est terminé en dispute. Super. Bref, la perspective d'être tranquille pendant une heure et ...
    demie au bureau me réjouissait et je me suis donc fais livrer un repas. En attendant le livreur, je me suis connectée sur un tchat et un homme bien membré me demande une photo de moi ou plutôt de ma chatte, donc je m'installe bien sur mon siège en relevant bien ma jupe, ouvrant ma chemise et faisant déborder mes seins de mon soutien gorge et mettant mes sur le côté mon string rouge bordeaux tout mouillé et prends une jolie photo pour mon inconnu à grosse queue et une vidéo dans laquelle mes doigts remplaçait son sexe. C'est à ce moment là que le livreur fais irruption dans mon alcôve dont j'avais oublié de verrouiller l'accès tellement j'avais chaud. Il est resté interdit un moment et moi je n'ai pas réussi à faire de geste non plus, honteuse d'être surprise dans cette position. Puis il a eu un grand sourire et à fermer la porte à clef. En s'approchant il me dit : "Bonjour, vous êtes sûre d'avoir faim de nourriture ?" C'était un homme blanc dans la trentaine, cheveux bruns et ras, barbu, yeux marrons, grand et plutôt bien bâti et il portait un t-shirt blanc avec le nom de restaurant dessus. Je ne répondais pas toujours sous le choc d'avoir été surprise. Il était maintenant à côté de moi et me caressait le visage puis est descendu vers mes seins. Je ne disais toujours rien, il a alors sorti son sexe à moitié bandé et a pris ma main pour que je le branle. Qui ne dis mot consent. Je me suis alors réveillé de ma torpeur et me suis dit que c'était une trop bonne occasion et tant pis ...
«123»