1. Myself (3) (3)


    datte: 01/03/2018, Catégories: Transexuels, Auteur: Clara84, Source: Xstory

    Aprés être rentrée chez moi, et m'être brosser les dents pas moins que 5 fois, j'avais encore le gout et l'odeur de la bite en bouche. Peut être même que j'avais l'odeur de la bite tout court. Tout ça dans le sens le plus totale, pour ne pas réveiller mes parents (et oui, je vis encore chez mes parents...), je remonte, sans un bruit dans ma chambre en essayant de ne plus penser à la chose que je venais de faire. Un sentiment de honte et de culpabilité commençait à m'envahir et je ne pouvais fermer les yeux sans y penser. Remarque, même les yeux ouverts, j'y pensais quand même : je venais de sucer un mec, je venais de sucer une bite... je venais de prendre le foutre d'un homme de qui j'ignorais tout en plein visage...je.... je.... je mouille (en fait, je bandait, mais je préfère l'expression "mouiller" :)). Je prenais du plaisir à me dire ça dans ma tête. J'en avais rêvée et je n'est pas était déçu.... Que c'est bon de se sentir "salope". Les jours qui suivirent furent spécialement bizarre. Il arrivait que tout soit normal, puis d'un coup, une odeur venait me submerger les narines. Une odeur inhabituelle mais que je connaissais sans pouvoir dire ce que c'était. Ah oui, l'odeur de la queue !!! Était-ce une envolée fantasmatique ou un souvenir inopportun. Quoi qu'il en soit, c'était affreusement excitant. Je voyais passer dans ma tête, chaque événement de cette nuit là. Horriblement euphorique... Les jours passaient et une nouvelle envie ne vint pas tarder à m'accaparer ...
    l'esprit : la sodomie. Aie, rien qu'en voyant certaines vidéos sur le net, l'idée même de me faire enculer me repoussa directement.... Enfin... Parmi ses vidéos, il y en avait qui y prenait quand même du plaisir... Et puis, il ne faut pas dire qu'on n'aime pas tant qu'on y a pas gouté. Un jour où j'étais seule, habillée des plus sexy, je mis une vidéo "first anal" et regarda celle ci sans arrière pensée... ou presque. Sans savoir comment, je venais d'aller prendre une courgette dans le frigo familial et un verre d'huile d'olive. Jean baissé et string écartée, j'étais assise sur mon lit, avec cette forme phallique pointait en plein vers l'antre de mon anatomie. De plus en plus excitée par la vidéo et la situation, j'entrepris de m'asseoir sur le légume, non sans l'avoir préalablement enduis d'huile d'olive extra vierge.... la vie est parfois ironique. Et à peine avais je réussi à mettre même pas un centimètre, je reçu la désagréable sensation d'avoir "l'entrée de ma grotte" littéralement EN FEU... Après avoir calmer l'incendie (je vous passe les détails), détour sur le net pour avoir quelques conseils anales.... anaux... ana.... quelques conseils pour la sodomie indolore. - Assurez vous de l'état de santé de votre partenaire (MST), pour le concombre, ça ira. - Protégez vous !!! - Utilisez un lubrifiant : spécialement pour ou salive. - Allez y dou-ce-ment. Et enfin, il faut le vouloir ! Ne le faites pas pour faire plaisir à votre partenaire, mais plaisir à vous ! J'ai oublié un détail ...
«12»