1. Catherine et Charlette (12)


    datte: 01/03/2018, Catégories: Hétéro, Auteur: zooph34, Source: Xstory

    Elles se regardent, elles tremblent, se lèvent et se jettent dans les bras l’une de l’autre. S’ensuit un baiser tendre et torride à la fois. Elles se caressent tout en s’embrassant. Je les quitte pour aller chercher une bouteille de champagne que je sais être dans le frigo. Je reviens avec la bouteille et trois flutes, elles sont toujours bouche contre bouche. –Bon les filles, si on buvait un coup. Elles se séparent et viennent vers moi pour déposer un baiser sur ma bouche l’une après l’autre. –Tu savais pour les deux ? –Oui, Catherine m’a dit la même chose que toi, qu’elle voulait vivre avec toi. –Et tu m’as rien dit. –Non, parce que je ne voulais pas dévoiler le secret de Catherine en son absence. –Merci chéri. Charlette regarde Catherine d’un drôle d’air. –Oui, nous avons décidé de nous appeler comme ça en privé, ça te dérange ? –Pas du tout, puisque vous êtes tous les deux mes chéris. Nous nous installons autour de la table basse et buvons quelques flutes de champagne. La fin de soirée se déroule très bien, nous entrons quand la fraîcheur gagne. Je sens qu’elles ont envie de s’aimer et je vais dans la chambre pour m’habiller et les laisser seules. –Qu’est-ce que tu fais ? –Je vais vous laisser seules, je crois que vous avez besoin de vous retrouver. –Pas question que tu nous quitte, j’ai aussi besoin de toi, et puis nous avons toute la vie devant nous pour nous aimer, mais pas avec toi, tu vas partir un jour, et dans pas si longtemps que ça. –Reste avec nous, je ne veux ...
    pas te séparer de Charlette. –Ok, je reste, mais si vous ressentez le besoin d’être seules, dites le moi, je comprendrais. –Ne t’en fais pas. Il commence à être tard, si nous allions nous coucher ? –D’accord. –Ok. Charlette me prend une main et Catherine l’autre, elles m’amènent dans la chambre. Comme nous sommes déjà nus, nous nous jetons sur le lit. Je m’arrange pour qu’elles soient côte à côte, elles s’enlacent, s’embrassent tendrement, la fougue de tout à l’heure a laissé la place à la tendresse, aux caresses douces, aux baisers langoureux. Elles se retrouvent têtes bêches et entament un soixante-neuf d’enfer, leurs corps vibrent sous les caresses de l’être aimé, leurs langues s’animent sur ces vulves trempées, leur bouches boivent ce divin nectar qui coule pour elles. Catherine, qui est dessous, me regarde. –Vas-y Jean, fais-lui l’amour. –Oui chéri, viens en moi, j’ai besoin de vous sentir tous les deux. Je me positionne derrière Charlette, je suis plus ou moins en équilibre, je ne veux pas peser de mon poids sur elles. Quand ma bite approche de la vulve de Charlette, une main s’en saisie et la guide vers le paradis. Je lui fais l’amour pendant que Catherine lui titille le clitoris. De temps en temps je sens une langue trainer sur ma verge, jusqu’au moment où Charlette explose dans un terrible orgasme. Je ne suis pas assez excité pour jouir, je me retire, Charlette fait passer Catherine sur elle. –A elle maintenant. Catherine étant plus petites, j’ai beaucoup moins de ...
«1234...7»