1. De l'au-delà...


    datte: 02/03/2018, Catégories: fh, ff, fhh, fépilée, douche, Voyeur / Exhib / Nudisme, BDSM / Fétichisme, fmast, hmast, Oral, pénétratio, conte, fantastiq, Auteur: Jade.E, Source: Revebebe

    Encore une visite ! Que se passe-t-il depuis quelques jours, l’agent immobilier aurait-il fait le pari de rayer de sa vitrine cette vieille bicoque ? Depuis dix ans, je suis seule dans cette maison abandonnée et j’avoue y être bien. Ces trop nombreuses visites ne présagent rien de bon pour ma tranquillité. Je me présente, Ombeline. Je suis née dans cette maison, il y a de ça quelques siècles. En plus d’y avoir vu le jour, j’y ai passé toute mon existence de vivante. Aujourd’hui, je suis comme prisonnière de ces lieux, j’aime être là et observer tous ceux qui, depuis ma mort, y sont passés. Ceux que je déteste, je les hante. Ils sont nombreux à avoir quitté les lieux. Les derniers propriétaires sont partis il y a dix ans et depuis personne n’a osé revenir dans ma maison. Mais il se pourrait bien que dans peu de temps, je doive cohabiter. Quel idiot, ce commercial ! La maison date du début XVIIIe et non de la fin ! Le futur acquéreur lui a fait part de son doute sur la date. Un connaisseur, un amoureux d’histoire. Je suis rassurée, celui-ci n’essaiera pas de transformer ma maison, il devrait laisser son âme à ma demeure. L’homme est intéressé, il demande à revisiter avec sa femme, le lendemain. Le couple est dans ma chambre, en pleine discussion. Ils sont beaux tous les deux et surtout, ils sont sous le charme. Ils rejoignent l’agent immobilier et annoncent leur décision d’acheter. Vu la tête du négociateur, il n’en revient pas. Il essaie de vendre ma maison depuis si ...
    longtemps. ------------------------------------------------------------------------ Deux mois se sont écoulés depuis que je sais que ma solitude va être mise à rude épreuve. C’est le grand jour, le couple emménage. Ils ont l’air heureux et amoureux. Je les regarde s’agiter, ranger, trouver la bonne place aux meubles. J’aime regarder les autres surtout qu’ils ne me voient pas. Qui n’a jamais rêvé d’être une petite souris et de jouer les voyeurs ? Depuis des siècles, j’assiste à toutes sortes de situations avec une préférence pour les scènes intimes. Ah oui ! Je ne vous ai pas dit, lorsque j’étais encore de ce monde, j’avais la réputation d’être une femme de petite vertu. Mais attention, aucune mère maquerelle n’a jamais eu mainmise sur moi. J’offrais simplement mes charmes à qui voulait sans rien en échange. Si mon physique était peu avantageux, mon corps lui par contre attirait le regard et les mains des hommes. La chair est faible et la mienne l’était. Je ne savais pas dire non lorsqu’un gueux ou un seigneur s’emparait de ma poitrine ou de mon fessier. J’aimais ce contact. ------------------------------------------------------------------------ Tout a commencé avec la visite du médecin. Le vieux monsieur, appelé par ma mère suite à de vilaines quintes de toux qui me gênaient depuis plusieurs jours, vient donc m’ausculter. Le docteur m’examine d’abord sous l’œil attentif de ma mère. Appelée par notre maître, celle-ci doit s’absenter. Ce vieux vicieux s’enhardit, une fois que nous nous ...
«1234...9»